top of page

Riz congri

    300 g de haricots rouges
    800 g de riz blanc
    800 ml de bouillon de haricots rouges
    1 gros oignon blanc
    6 à 12 gousses d'ail
    1/2 poivron vert
    1/2 poivron rouge
    (Vous pouvez remplacer les poivrons par quelques piments)
    1/2 cuillerée à café d'origan moulu
    1/2 cuillerée à café de cumin
    1 grande feuille de laurier
    4 cuillerées à soupe d'huile végétale
    sel au goût
    1 filet de vinaigre
    2 cuillerées à soupe de saindoux

l existe de nombreuses façons de préparer du congrí, selon la région du pays, comme pour l'Ajiaco par exemple. Nous avons déjà parlé de congri cubano auparavant, certes, il est cependant pertinent de préciser notre recette.
Voici donc la façon dont il est fait à La Havane, et dans toute la région occidentale d'ailleurs, et que j'aime tellement cuisiner.
Ici, à la maison, nous préférons d'accompagner le congrí avec des steaks de porc aux oignons, ou des morceaux de porc frits, ou du poulet grillé et du plantain mûr frit. Mais en réalité, le congrí se marie bien avec presque tout et serait ainsi considéré un joyau de l'art culinaire cubain, part indéniable de l'identité de la nation.

Préparation :
La veille soir, lavez et trempez les haricots rouges. Je dois préciser qu'il peut être fait avec des haricots noirs, mais dans ce cas, il s'agit alors de Moros y Cristianos, un plat frère du congrí dans la cuisine cubaine, qui comprend en plus du bacon dans son élaboration.
Le lendemain matin, faites-les cuire alors avec la même eau de trempage, la feuille de laurier, un morceau de piment et une pincée de sel, jusqu'à ce qu'ils soient tendres, soit environ 30 minutes.
Une fois refroidis et que vous pouvez les manipuler, mesurez 800 ml de bouillon et séparez les grains.
Dans la casserole que vous allez faire cuire le congrí (je recommande d'utiliser une casserole en fer, ou bien l'autocuiseur), mettez l'huile à chauffer, et faites revenir l'oignon émincé, le piment et quelques gousses d'ail écrasées jusqu'à ce que l'oignon soit transparent, autour de 5 minutes.
Vous ajoutez alors le riz (que vous avez déjà lavé, bien sûr) à cette sauce et remuez bien pendant quelques secondes pour qu'il soit bien imprégné de la graisse et des assaisonnements.
Ensuite, vous ajoutez les haricots et répétez le même processus qu'avec le riz, en remuant bien pendant quelques secondes pour que tout soit mélangé.
Ensuite, vous ajoutez le bouillon que vous avez déjà mesuré, plus le cumin, l'origan et le sel.
Vous faites cuire à feu vif jusqu'à ébullition, puis vous le remuez et baissez le feu, en le laissant cuire à feu doux, couvert, jusqu'à ce que le riz soit bien tendre.
Séparément, faites sauter encore quelques gousses d'ail écrasées avec les 2 cuillerées à soupe supplémentaires de graisse et ajoutez-les au riz déjà cuit avec le filet de vinaigre et une dernière pincée de cumin. Mélangez bien et c'est bon.
Lorsque vous aurez fini, coupez une orange amère (ou des citrons verts) en roues et placez-les sur le riz. Couvrez-le et laissez-le comme ça pendant environ 10 ou 15 minutes avant de servir.
Cela lui apportera une subtile saveur d'agrumes exquise !
Bon appétit à tous les passionnés de Cuba.

Riz congri
bottom of page