Rôti de porc cubain

    un bon mojo créole avec de l'ail
    du sel
    1 litre de jus d'orange amère
    de l'origan
    du cumin
    du poivre

Le rôti de porc cubain est l'une des spécialités de l'île rebelle des Caraïbes et tout un symbole de l'identité du peuple cubain.
Le porc rôti est un aliment de grande tradition à Cuba, et c'est par excellence le plat festif du pays. En général, la coutume veut qu'il soit consommé lors des réunions de famille. C'est pendant les soirées de Noël et du Nouvel An, que le rôti de porc cubain est le plus préparé, ou lors des anniversaires et des mariages, ou tout autre événement important, notamment en milieu rural, et il serait traditionnellement accompagné de salades, de congrí et de yuca.
Chaque fois qu'il y avait un événement familial important, je me souviens de mon grand-père Ramón disant qu'il fallait tuer un cochon pour souligner le moment, et là nous allions tous participer à l'abattage de l'animal, mobilisés dans sa préparation, telle une vraie fête dès l'aube lorsque les cris du cochon choisi nous réveillaient tous. C'était à nous, enfants, la tâche de faire tourner la broche et le droit ensuite d'arracher la queue toute croustillante.
La quantité de graisse que contient le porcelet est très importante pour obtenir un meilleur rôti. Cela dépend de plusieurs facteurs tels que l'âge, la race et le sexe de l'animal, mais le plus important est le régime alimentaire du porc tout au long de sa vie. Il y aura toujours moins de graisse si le cochon a été alimenté au plus naturel possible et c'est très apprécié.
En plus des grands projets nationaux d'élevage de cochons, d'immenses fermes porcines qui ont des milliers de têtes de ce petit bétail pour l'industrie alimentaire du pays; Il est très courant de trouver de petits éleveurs de cochons indépendants partout à Cuba. Non seulement dans les zones rurales, mais on trouve également des porcelets dans les cours et autres espaces urbains.
Ces petites exploitations porcines privées sont souvent la principale source de revenus de nombreuses familles cubaines. Généralement, l'alimentation de ces animaux dépend de la collecte bienveillante des restes des repas quotidiens des voisins, qui contribuent ainsi consciemment à la production de la viande qu'ils consommeront eux-mêmes plus tard. Cela garantit une base alimentaire essentiellement naturelle et par conséquent une qualité importante de la viande obtenue et une meilleure commercialisation.
Dans les zones touristiques à forte concentration d'hôtels, il est courant de disposer quotidiennement de tonnes de restes de nourriture, qui sont collectés par camions et transportés expressément vers ces centres d'élevage de cochons d'État. En fin de compte, tant de déchets sont toujours utilisés d'une manière ou d'une autre.
La viande qui provient du porc castré à 30 jours de naissance et engraissé dans les dernières semaines avant d'être abattu entre 6 et 8 mois de vie, et qui pèse entre 90 et 120 kilogrammes, est généralement celle de meilleure qualité sur le marché cubain, en particulier pour un barbecue.
On ne peut pas oublier que dans le cochon tout est bon, puisque rien n'est jeté, et c'est l'une des qualités de cet animal reproducteur qui l'a rendu si populaire parmi les Cubains.
On dit souvent à Cuba que l'élevage de cochons à la maison garantit la graisse et la viande pour la cuisine, en plus de l'entrée de l'argent dans l'économie familiale. Cette activité économique est illicite en ville pour d'évidentes raisons sanitaires. Personne n'en dira jamais rien cependant. Même si des fois les odeurs et bruits typiques peuvent déranger, les voisins préfèrent de soutenir l'affaire secrète en flagrante complicité.
Pour préparer le rôti de porc cubain alors, nous n'avons besoin que des ingrédients suivants pour faire un bon mojo créole avec de l'ail, du sel, 1 litre de jus d'orange amère, de l'origan, du cumin et du poivre.
En option, vous pouvez ajouter d'autres herbes aromatiques telles que le persil, la coriandre et la ciboulette mais ce n'est pas indispensable.
Préparation :
Tout d'abord, la viande doit être complètement marinée avec du mojo criollo, de préférence la veille du rôti, 12 à 24 heures en avance. De cette façon, la saveur sera plus concentrée.
Enfin, le morceau est placé pour griller. Tant que le porc cuit lentement sur les braises, il doit être arrosé très souvent de mojo criollo. C'est un processus patient qui peut prendre un minimum de 4 à 5 heures, selon le poids du morceau, ce qui est suffisamment de temps pour égayer la réunion avec du rhum et des bières.
Certains chefs recommandent de sceller la viande avant de la griller pour conserver une viande plus juteuse en contraste d'une croûte bien dorée et naturellement caramélisée.
Je ne pense pas cependant que ce soit essentiel car dans la tradition familiale personnelle, une telle chose n'a jamais été faite et les rôtis étaient tous plus mémorables les uns que les autres.
On préfère rôtir le porc à la broche ou sur un gril avec du charbon de bois ou du bois de chauffage, mais il est aussi très bien cuit en casserole avec tout son jus ou dans un petit four et même une boulangerie.
C'est une tradition cubaine que pour les fêtes de fin d'année, les boulangeries du pays proposent de rôtir les cochons dans les mêmes fours que pour la fabrication du pain. Ainsi, les familles qui préfèrent ne pas s'inquiéter du cochon rôti pour le banquet, elles emmènent leur cochon déjà préparé avec de la marinade, avant midi à la boulangerie la plus proche pour ne revenir qu'en fin d'après-midi pour récupérer leur cochon rôti, préalablement étiqueté pour pouvoir l'identifier parmi les dizaines de rôtis des voisins.
Vous pouvez trouver un excellent rôti de porc dans le plus pur style cubain dans toutes les régions du pays. Cependant, j'ose recommander de profiter éventuellement de votre passage par l'Oriente cubain pour essayer l'un des meilleurs machos asados, ainsi que dans la région de Viñales où le savoir-faire traditionnel des paysans fait toute la différence.
Tout est dit, c'est à vous maintenant de préparer votre prochain voyage à Cuba et déguster un bon rôti de porc cubain, avec des bières froides et l'heureuse compagnie de la famille cubaine.

© Copyright Passion Varadero 2021®™
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram