Flan cubain

    1 boîte de lait concentré
    1 boîte de lait évaporé (ou autre)
    ½ tasse d'eau
    3 œufs entiers
    Une pincée de sel
    2 cuillerées à café de vanille
    1 tasse de sucre blanc

Ce qu'on appelle en Amérique, le flan, vient de l'ancien français: flado (francique * flado, objet plat) qui est une tarte composée d'un appareil salé ou sucré cuit sur une croûte. Le flan est en effet un dessert très ancien.
Il est donc logique d'imaginer qu'il a été introduit à Cuba par la colonisation espagnole. Producteurs historiques de sucre, nous, cubains, avons toujours eu un penchant naturel et presque génétique pour l'utilisation, des fois excessive, du sucre dans notre savoir-faire culinaire.
C'est le flan alors une bouchée sucrée incontournable de la cuisine cubaine, quelle que soit son origine, et si le repas se termine par une portion de ce dessert, vous avez déjà le paradis gagné par le palais.
Personne ne doute que le flan cubain, plus qu'un plat délicieux, est devenu une tradition. Nos aînés se sont chargés de le transmettre de génération en génération et à chaque famille de garder le secret qui lui donne une touche unique et personnelle.
Moule au caramel.
Comment faire du caramel pour baigner les moules à flan ?
Tout d'abord, placez une de tasse de sucre dans une petite casserole et mettez-la sur le feu. Remuez constamment le sucre avec une cuillère en bois jusqu'à ce qu'il fonde et vire au caramel. Versez le caramel dans le moule que vous souhaitez caraméliser et déplacez le moule d'un côté à l'autre pour que le caramel colle sur les côtés. Vous devez continuer à déplacer le récipient jusqu'à ce que le caramel soit déjà très épais et ne se détache pas des côtés.
Je préfère de préparer mon caramel directement dans le moule final. Ça évite des manoeuvres acrobatiques inutiles et dangereuses.
Lorsque vous préparez du caramel pour le dessert, faites-le soigneusement et protégez vos mains avec un gant ou un torchon, car la brûlure au caramel est très douloureuse.
L'essentiel est de ne pas trop passer le caramel au feu car il peut finir par devenir amer.
Recette traditionnelle de flan cubain.


La première chose à faire est de préparer le caramel. Versez ce caramel dans le moule que vous utiliserez pour le flan, et assurez-vous que le moule soit caramélisé de tous les côtés, le fond et les parois.
Dans un bol assez profond, ou le mixeur électrique, mélangez la boîte de lait concentré, la boîte de lait évaporé, les 3 œufs légèrement battus et la demi-tasse d'eau. Nous mélangeons tout alors et filtrons ce liquide dans le moule caramélisé. Puis, on ajoute la vanille. Nous fermons le moule et il est prêt à cuire.
Très personnellement, j'aime bien y rajouter un verre de crème au rhum ALDABO ou d'élixir de rhum LEGENDARIO, ou encore n'importe quel type de liqueur ou de rhum cubain. Le résultat final est surprenant : c'est bon à se taper la tête contre le comptoir.
Le flan peut être cuit au bain-marie pendant environ 1 heure, ou en cocotte minute pendant 25 à 30 minutes (à partir du moment où l'autocuiseur prend de la pression) et laissez-le encore 25 ou 30 minutes après l'avoir éteint (non ouvert). Pour savoir qu'il est bien cuit, insérez un cure-dent ou un couteau sec au centre; s'il ressort propre, c'est fait.
Il faut finalement laisser refroidir le moule suffisamment de temps (environ 1 heure) pour ensuite le démouler et le mettre au frigo.
Le seul problème qu'un flan cubain aurait contre lui-même, c'est sa difficulté naturelle de survie. Il est toujours servi en de si petites portions qu'il est impératif de revenir constamment pour encore un morceau jusqu'à ce qu'il n'y en a plus.
Bon appétit amateurs des sucreries.

© Copyright Passion Varadero 2021®™
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram