Voyager à Cuba en septembre 2020 (incluant témoignages et photos)



Note : Les témoignages sont à la toute fin de l'article.


Seulement les Cayos


En date du 26 septembre 2020, la seule partie de Cuba qui est ouverte aux touristes internationaux est "les Cayos". Ces îles sont plus isolées et il est donc plus facile d'éviter les cas de propagation de la Covid-19 entre les voyageurs et les Cubains.


Actuellement, les Canadiens qui s'y sont rendus (reprise des vols Montréal-Cayo Coco le 4 septembre 2020 - Départs de Toronto sous peu) ne sont allés qu'à Cayo Coco pour le moment. Cayo Coco est situé plus au sud de Varadero.


Pour le moment, les hôtels ne sont pas pleins même si le nombre de voyageurs augmente un peu à chaque voyage. Il y avait environ 150 personnes sur le vol du 25 septembre. Si très peu de personnes se rendent à un hôtel, il faut s'attendre à ce que certains services soient restreints, comme l'animation par exemple.


Dans l'avion


Les membres qui y sont allés avec Air Canada nous disent que le masque est obligatoire (sauf pendant le repas - repas individuel), un kit sanitaire est remis et il n'y a pas de service d'alcool.


Pour en savoir plus, voir le site d'Air Canada


https://www.aircanada.com/ca/fr/aco/home/book/travel-news-and-updates/2020/covid-19.html#/safety



À l'arrivée


Les protocoles sanitaires et les mesures de distanciation sont rigoureusement appliquées. Un test PCR est fait à l'aéroport et les résultats sont communiqués aux voyageurs à leur hôtel dans les 24 heures. Pendant cette période, le personnel médical de l'hôtel prend la température des voyageurs régulièrement. Une fois le test déclaré négatif, il est possible pour les voyageurs de ne plus porter le masque quoiqu'il demeure recommandé dans les zones communes. Le personnel porte un masque en tout temps.

Ensuite, c'est le départ en autobus vers les hôtels.


Arrivée à l'hôtel


Dès l'arrivée, le personnel médical prend la température des voyageurs et les bagages à main sont vaporisés avec du désinfectant. Il faut aussi se désinfecter les mains. Plusieurs hôtels remettent les clefs dans une enveloppe lors du trajet en autobus pour éviter les attentes à la Réception et minimiser les contacts.


Pendant les premières 24 heures, le personnel médical de l'hôtel prend la température des voyageurs régulièrement. Une fois le test déclaré négatif, il est possible pour les voyageurs de ne plus porter le masque quoiqu'il demeure recommandé dans les zones communes. Le personnel porte un masque en tout temps.



Les excursions


Contrairement à ce que certaines personnes pensent, les voyageurs ne sont pas confinés sur le site de leur resort. Il est possible de faire des excursions dans les cayos mais il est cependant impossible de sortir des cayos pour aller visiter des villes sur l'île principale.


Les repas


Si le nombre de voyageurs qui séjournent à un hôtel n'est pas assez grand, les repas sont offerts selon un mode "à la carte". Si un buffet est offert, la majorité des hôtels ont opté pour des plats en format individuel et pour le service par un membre du personnel pour d'autres plats (vous avancez votre assiette et c'est un membre du personnel qui la remplit - donc le seul à toucher aux ustensiles et avec des gants).



Quelques témoignages


Patricia Maheux - Article publié sur Pax News


"À son arrivée à Cayo Coco le 4 septembre, l’appareil d’Air Canada a eu droit à un water salute. Ne connaissant pas cette tradition de l’aviation, la passagère Patricia Maheux a cru, pendant un moment, qu’on voulait asperger l’avion de désinfectant dans le contexte de COVID-19 !


Patricia Maheux s’est vite rendu compte qu’il s’agissait, en fait, d’une manifestation de la joie des Cubains à l’occasion du retour des vacanciers canadiens !


Derrière les masques, des sourires !

Comment le séjour des clients de Vacances Air Canada s’est-il ensuite déroulé ? PAX a contacté la résidente de Québec, après son retour, pendant qu’elle vivait sa quarantaine. L’agente externe pour Voyage Récréatif – une habituée de Cuba – a gentiment accepté de partager son expérience.

« Dès notre débarquement, on a reçu beaucoup d’amour de la part des Cubains. On s’est vraiment sentis bienvenus. Il y avait des drapeaux canadiens et cubains... On devinait les sourires derrière les masques ! »

Et derrière leurs masques, les Cubains ont aussi démontré qu’ils prenaient les nouvelles mesures sanitaires très au sérieux. Les bagages à main ont été vaporisés et tous les passagers ont dû passer un test de dépistage de COVID-19 (avec prélèvements dans le nez et dans la bouche).

« Ce n’était pas une surprise : on nous avait prévenus. On ne peut pas dire que c'est agréable, mais ça s’est bien passé. Ça a pris environ 45 minutes, puis on a été transféré à notre hôtel en attendant les résultats, qui seraient disponibles dans les 24 heures. »

Heureusement, aucun passager n’a obtenu de résultat positif.


L'ambiance

Il va sans dire que le Memories Flamenco Beach Resort , où séjournait Patricia Maheux, n’était pas rempli à pleine capacité. Elle estime qu’ils n’étaient qu’environ 75 clients sur le site. Elle a eu droit à une belle chambre avec vue sur l’océan.

« Et pas besoin de vous dire que le service a été excellent ! »

Pour ce qui est de l’ambiance, c'était plutôt tranquille, forcément. Patricia Maheux dit toutefois n’avoir aucunement souffert du manque d’animation.

« Mon conjoint et moi, nous aimons les endroits tranquilles, où on peut se reposer. Ne me demandez pas de vous parler de ce qui se passait sur le site après 21 h, car j’étais déjà couchée ! » lance-t-elle.

L’exception à cette règle : le dernier soir du séjour. Patricia Maheux raconte avoir beaucoup apprécié le souper-spectacle présenté ce soir-là...


Patricia Maheux a relevé que tous les membres du personnel de l'hôtel portaient masque et gants, en tout temps, à l’intérieur comme à l’extérieur – « malgré la chaleur », compatit-elle.


Pour leur part, les clients ne devaient porter le masque que quand ils circulaient à l’intérieur. Et on les invitait à utiliser du gel désinfectant chaque fois qu’ils passaient de l’extérieur à l’intérieur.


Restauration

Aucun restaurant du Memories Flamenco Beach Resort ne proposait la formule buffet. Patricia Maheux n’y a vu que des avantages !

« C’était toujours du service à la carte et on pouvait se présenter au moment qui nous convenait, sans réservation. »

La variété était au rendez-vous, selon Patricia Maheux, puisqu’il y avait toujours au moins cinq ou six choix de plats. Et mieux encore : la qualité était aussi au rendez-vous.

« Je suis une habituée de Cuba. Je ne compte plus le nombre de fois que j’y suis allée depuis 25 ans ! J’adore Cuba… mais je sais qu’il peut parfois y avoir des manques en ce qui concerne la nourriture. J’avais prévenu mon mari que ce serait peut-être encore plus le cas cette fois-ci, en pleine pandémie, alors que l’hôtel rouvre après plusieurs mois... »

Mais ça n’a pas du tout été le cas.

« On a très, très bien mangé toute la semaine. On n’a manqué de rien ! »

Rien à redire… ou presque

En fait, on a beau insister, Patricia Maheux ne trouve rien à redire de son expérience cubaine.

« Quand on décide de partir en voyage dans une période comme celle que l’on vit actuellement, il faut accepter que tout ne se passera peut-être pas exactement comme d’habitude, ou comme ce qu’on avait prévu. Il faut être ouvert à cette possibilité et assumer le risque. Mais dans notre cas, il n’y a rien eu à déplorer… »

Ou presque…

« La seule chose embêtante qui nous soit arrivée, c’est au retour, quand on a appris que notre vol de correspondance vers Québec avait été annulé. Pas question d’aller se promener à Montréal puisqu’il faut immédiatement se mettre en quarantaine... »

Patricia Maheux et son mari sont donc rentrés chez eux en taxi. Elle a avisé son agent de Voyages à Rabais et présenté une réclamation.


Prête à repartir

Patricia Maheux assure que sa quarantaine se passe très bien et qu’elle en observe scrupuleusement les règles.


L’isolement de 14 jours ne change rien à ses activités d’agente externe puisqu’elle a mis celles-ci en veilleuse pour la durée de la pandémie. Par contre, celle qui est principalement coiffeuse dans la vie est impatiente de raconter son voyage à ses clientes !


Patricia Maheux prévoit déjà de repartir, quelques semaines, durant le temps des Fêtes. Elle espère qu’à ce moment, l’avis d’éviter les voyages non essentiels sera levé. Mais s’il ne l’est pas, ça ne sera pas un empêchement !


Néanmoins, puisque deux précautions valant mieux qu’une, Patricia Maheux contractera sans doute de nouveau une assurance personnelle, pour compléter l’assurance offerte à tous les voyageurs par Vacances Air Canada.

« Il faut toujours lire attentivement tout ce qui est écrit en petits caractères », rappelle-t-elle en conclusion."

Source : https://nouvelles.paxeditions.com/fr/nouvelles/buzz-fr/rouverture-de-jardines-del-rey-une-quebecoise-raconte-son-experience?fbclid=IwAR2ODPwXzCgfgyRF1MLIDB0i2SFZ1gT8ljMn_GqGHkcdFngIDOY6ujLbnx8



Magalie Delage - 22 septembre 2020


"Voilà je voulais vous partager la semaine que nous avons vécu : Hôtel Memories Flamenco Cayó Coco! Nous étions les 1ers depuis Mars 2020. 4 Sept-11Sept 2020. Pour ceux qui ont des craintes de voyager en temps de pandémie, je tiens à vous rassurer que ce fut un des plus beaux voyages de notre vie! Nous nous sentons beaucoup plus en sécurité qu'ici au Québec. Contrôle de température avec caméra à l'aéroport de Montréal. Couvre-visage obligatoire à l'aéroport, durant tout le vol, sauf pour manger... Malheureusement il n'est plus possible d'acheter des repas à bord, mais nous pouvons acheter des repas à l'aéroport et l'apporter pour le manger à bord de l'avion. Ils nous offrent pour chaque vol un kit de préventions sanitaires (photos à l'appui), des breuvages non alcoolisés gratuits: Thé, café, boisson gazeuse ou bouteille d'eau (alcool à bord est strictement interdit) L'arrivée à l'aéroport Cayó Coco: Nous devons bien sûr s'armer de patience car c'est très long étant donné l'obligation de passer le test Covid! Tous les voyageurs entrant à l'aéroport doivent passer sur des tapis désinfectants, se désinfecter les mains pendant que des employés désinfectent tous nos bagages à main! Ensuite on passe au questionnaire sur le covid et ensuite des employés avec des protections tête aux pieds nous font passer dans une petite salle où nous faisons test Covid(nez-bouche) ensuite les douanes. On nous dit que les résultats seront prêts le lendemain. Un agent d'Air Canada nous attend pour embarquer dans un bus mais avec beaucoup moins de personnes qu'à l'habitude. Au total pour ce vol nous étions 104 touristes. Le bus ne s'arrêtera qu'à destination (votre hôtel)! Dans le bus (pour sauver du temps et par précaution) notre check-in sera déjà fait en arrivant à l'hôtel, ils nous remettent dans une enveloppe, nos 2 cartes(clés) ainsi que notre numéro de chambre. Lorsque nous sommes arrivés nous avons eu tout un accueil nous étions plusieurs à avoir les larmes aux yeux c'était comme si ça faisait des années qu'il n'y avait pas eu de clients. Show des danseurs, champagne, drinks et hors-d'oeuvres! Pour ce qui est du port du couvre-visage nous le portions dans tous les endroits fermés pour rentrer! Le lendemain lorsqu'on nous a remit les résultats négatifs pour le test de covid, tous les clients (sauf employés) oubliaient notre vie de pandémie, fini le couvre-visage, tout le monde se rapproche, nous nous sentons comme si nous étions une grande famille depuis toujours, 80 québécois qui se parlent comme si nous nous connaissions déjà Les employés eux gardaient leurs couvre-visage et gants en tout temps! La seule forme de buffet existante était pour le matin au déjeuner, nous n'avions pas le droit de nous en approcher (seulement genre 2pi) pour dire au serveur ce qu'on voulait, c'est lui qui prend l'assiette et qui nous sertcedt un buffet froid(*photos) Pour les déjeuners chauds(oeufs, bacon, saucisses, crêpes et .) C'était aux serveurs qu'on demandait. Pour dîner Snack Bar (ouvert 24h) ou près de la plage, ils faisaient le service resto à la carte, les soupers étaient alternés entre tous les restos à la carte ex: italien, méditerranéen, asiatique etc et aussi 2 repas nous ont étés servis à la piscine. Toujours 3 choix de repas principaux, choix d'entrée aussi + soupe et dessert! Champagne présent à chaque repas (y compris au déjeuner avec jus d'orange) Bar de la plage: il y avait une genre de banderole afin que nous ne puissions pas aller directement au bar, un serveur nous attendait a la banderole, faisait le service au barman, et si nous avions un thermos, même chose il le prenait, le donnait au barman et après nous le redonnait. À la plage, un serveur fait une tournée régulière pour tous les clients (très bon service!) Voilà j'espère que ça va aider ceux et celles qui sont craintifs de voyager en temps de pandémie Nous si on pouvait, on repartirait déjà après notre quarantaine! P.S. Beaucoup de clients ont extensionés leur séjour : 1 semaine, 1 mois, 3 mois même! Au retour Air Canada nous a téléphoné pour un sondage concernant notre satisfaction en rapport avec la sécurité durant les transports et notre séjour là-bas. Par la suite ils nous ont remis un credit-voyage de 100$ comme récompense."



Manon Maheux - 13 septembre 2020


"Des nouvelles fraîches J’arrive de cayo coco ce vendredi sur le premier vol débarquer à cuba 1 » L’avion douanes ect Yul on porte le masque en tout temps Pendant le vol aussi Arriver à cuba masque aussi prise de température et test covid sur le bord dès narine et un autre ds bouche , douanes après bagages et autobus Pas trop d’attente de plus que d’habitude....30 min peut-être mais nous étions les premier arrivé Il s’adaptait eux aussi ...... CES AU RETOUR À YUL Aucune prise de température nulle part pis arriver en même temps que le vol de Paris ....40 minutes au douane entourer de tous ce monde là ..... Pas croyable Pis c pas vraiment le masque qui protège on s’entend ... 2 »Hôtel bouffe activité ect. J’étais au memories caribe cayo coco Nous étions 11 sur le resort Service incroyable et personnalisé loll Hôtel propre et belle mer chaude et une belle plage Aucun buffet pour nous toujours à la carte Bonne bouffe mais manquais de légumes Personnel d’excellence Surtout le directeur Ernesto WoW Rien à redire Aucune sorti des cayo mais j’ai louer un scooter (neuf) à 16 pesos par jour pour aller à playa pilar et me promener sur les cayos Problème d’argent aussi Apporter des 1 $ américain car nous avons eu toute une surprise à notre arrivé Il ne veulent que le plastique Belle expérience unique que je vivrais sûrement jamais plus Si vous avec d’autres question j’essaie d’y répondre si je suis au courant Je repartirai demain matin si cetais pas de la quarantaine Voyager ayez pas peur ..... Je me fais plaisir "



Hélène Aubut - Elle est arrivée hier (25 septembre) à Cayo Coco


"Memories Caribe Cayo Coco

Prise de température à Montréal. Un formulaire supplémentaire à remplir, questionnaire de santé. Spray vaporisé dans l’avion avant d’atterrir ( pour moustiques ???). Test Covid à l’aéroport de Cayo Coco avec résultat le lendemain. Plage magnifique et la grosse paix. On est 28 à l’hôtel."



Catherine Longpré - Publié sur le groupe Cuba, mon paradis le 26 septembre



1,219 vues
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram