VILLA TORTUGA (22 DÉCEMBRE 2018 AU 5 JANVIER 2019)

Mis à jour : 23 mars 2019


Mes commentaires sont personnels et ne concernent que ce séjour. Les prestations de service pourraient varier selon le moment de votre séjour (haute ou basse saison). Et n’oubliez pas que nos goûts, nos attentes et nos niveaux de tolérance varient énormément d’une personne à l’autre !


Notre vol avec Air Transat était à 16 h 55 et nous sommes arrivés à l’aéroport trois heures à l’avance comme recommandé. Cela a été parfait pour passer à travers toutes les étapes du processus sans d’attente nulle part. Je vérifie toujours sur le site de l’aéroport combien d’avions partiront pour des destinations internationales autour de l’heure de notre départ pour savoir s’il sera préférable de passer les contrôles de sécurité plus tôt que plus tard. ;-)

Comme nous voyagions avec Air Transat, nous pouvions faire notre enregistrement en ligne 24 heures à l’avance. Cela nous permet aussi de choisir nos sièges (parmi ceux qui n’ont pas été déjà réservés par les clients Option Plus ou autre). Avec ce pré-enregistrement en ligne, lorsque nous arrivons au comptoir d’Air Transat, il y a des bornes où il suffit de scanner notre passeport pour obtenir les cartes d’embarquement et les étiquettes d’identification des bagages. Actuellement, il y a encore du personnel pour nous aider en cas de besoin.

Notre avion a atterri à 21 h et nous sommes arrivés à l’hôtel à minuit parce que le passage des douanes et de la sécurité a été très long. Six avions sont arrivés presqu’en même temps et même s’ils avaient ajouté du personnel, cela a été long.


On a au moins pu prendre le temps de boire une bonne Crista l(bière) bien fraîche! ;-)

Dans les trois années précédentes (2015 à 2017), nous avons aussi voyagé avec Air Transat toujours dans la même période mais nous arrivions le matin et les attentes n’ont jamais été aussi longues.


Si vous voulez savoir si vous vous retrouverez dans une situation de « d’embouteillage » comme ce fut notre cas, vous pouvez consulter le site de l’aéroport de Varadero pour avoir une idée du nombre de vols qui arriveront en même temps que le vôtre. Les données ne sont pas toujours parfaitement à jour, mais ça peut donner une bonne idée : http://www.varadero-airport.com/arrivals.html


Notre « truc », comme nous partons toujours autour de Noël, est de partir de la maison avec un « multi couches » de vêtements dont plusieurs pourront nous être utiles à Varadero et qui se termine par une petite « doudoune » (anorak léger) que nous glissons dans notre valise qui va en soute une fois arrivés à l’aéroport. Voici mon « multi-couches » pour une arrivée à Varadero en journée :

 Espadrilles avec une ou deux paires de bas – je peux utiliser ces espadrilles si je décide de marcher beaucoup en ville

 Short sous un pantalon long que je peux reporter pour un repas au resto

 Camisole sous un tshirt sous un polo à manches longues sous un imper/coupe vent très léger et avec la petite doudoune comme couche finale

L’avantage de cette stratégie est que lorsqu’on arrive à Varadro, nous n’avons pas besoin de passer par les toilettes de l’avion ou de l’aéroport pour enfiler nos vêtements d’été. Il fait tellement chaud à Varadero quand on arrive que l’on a juste envie de se retrouver dans des vêtements légers le plus rapidement possible !!! ;-)


Arrivés à l’hôtel, nous avons fait le « check in » et changer des $ en CUC (taux à l’hôtel de 68,10 % alors que 68% à l’aéroport le même soir et à la banque le lendemain.



Réception du Villa Tortuga


Chambre


Nous avions la chambre C-308 qui se trouve au 3e étage (en fait au 2e si on compte le rez-de-chaussée) du bloc C. C’est une chambre supérieure située dans un des blocs directement face à la plage. La vue était superbe d’autant plus que nous n’avions pas de voisin à notre droite (coin de l’édifice). Nous adorons dormir avec la porte du patio entrouverte pour entendre le bruit des vagues !


Petit désagrément pour moi - Il y un lampadaire tout juste à la gauche et qui est dérangeant si on veut profiter du balcon après la tombée de la nuit. Notre solution : on a mis une serviette légère qu’on avait apportée et qui coupait totalement la lumière directe quand j’étais assisse pour admirer la mer. ;-)


Les lits étaient confortables mais un des deux faisait un petit « squik squik ». Les draps étaient propres mais le drap-contour est petit pour la dimension du lit. Les oreillers sont de type « boudin long de deux places » mais j’imagine que si nous avions demandé des oreillers ordinaires, on aurait pu nous en fournir. Ne vous attendez pas cependant à des sculptures de serviettes tous les jours. Pour ma part, ce n’est pas du tout un « moins ». Nous n’avons fait fonctionner l’air climatisé que trois nuits comme nous laissions la porte-patio ouverte pendant la nuit et que ce n’était pas trop humide, mais elle fonctionnait parfaitement. Il faut préciser que les chambres de ses blocs permettent de faire une aération parfaite puisque qu’on peut ouvrir la porte de la chambre et celle du balcon pour faire un bon courant d’air.

Il y a un petit frigo dans la chambre et il fonctionnait très bien. Il a fallu cependant le brancher à notre arrivée tout comme pour les lampes, ce qui n’était pas le cas l’année dernière. Il n’y a aucun breuvage à l’intérieur donc il est préférable de prévoir avoir une bouteille d’eau à notre arrivée.


Voici une photo des prises de courant qu’on retrouve dans la chambre et des prises USB qui se trouvent sur le côté gauche du téléviseur. Il faut que le téléviseur soit allumé pour que la recharge de vos appareils puisse se faire.







C’était notre troisième séjour à cet hôtel. La première année nous avions pris une chambre régulière, mais depuis deux ans, nous prenons la chambre supérieure et nous adorons ! Les chambres régulières peuvent être très vieillottes et défraîchies. Un Québécois qui est arrivé sur le même vol que nous a changé pour une chambre supérieure, après nous avoir posé quelques questions, et il nous a dit que c’était sa meilleure décision du voyage. Si vous choisissez une chambre régulière, je vous suggère d’apporter du Febreeze pour éliminer l’odeur de « renfermé » et de bien aérer la chambre dès votre arrivée. Nous avons eu de l’eau chaude sans problème sauf la première journée où elle était plus tiède que chaude. Il y a eu une journée où on perdait l’eau par moment (3 fois) mais les services techniques ont réussi à régler le problème assez rapidement.


Les chambres régulières se retrouvent dans de petites villas comme celles-ci :




Température pendant notre séjour


Les trois premières journées ont été un peu plus fraîche (je dirais autour de 24-25 degrés) à cause du vent et du temps de type « nuageux avec de bons passages ensoleillés ». Nous avons tout de même profité pleinement de la plage et de la mer pendant ces journées. Par la suite, soleil, soleil, soleil avec un 28 à 30 degrés. Les deux dernières journées, il y a eu un ennuagement vers 14 h. Nous avons eu de la pluie une nuit et le lendemain avant-midi jusque vers 11 h et ensuite le soleil est revenu en pleine forme. ;-) Je n’ai porté une veste d’été très légère qu’un seul soir.


Clientèle présente pendant notre séjour


Les clients étaient principalement des familles de Québécois, d’Allemands et de Russes. Il y avait aussi plusieurs hispanophones, mais je ne pourrais pas dire de quel pays ils étaient. Comme il n’y avait pas de « gangs » mais surtout des familles, c’était tranquille.


Bars


Il y a trois bars qui servent les alcools comme le rhum et autres mais aucun ne sert du vin et pas tous de la bière. Il y a un bar dans le lobby (pas de bière), un à la piscine (avec bière) et un à la plage (avec bière).


Plage


Le bar de la plage a été reconstruit après Irma, mais bizarrement il n’est pas en service et il faut encore utiliser le petit kiosque (photo ci-haut). J’ai demandé pourquoi mais j’ai eu comme réponse un sourire avec un haussement d’épaules.


Le meilleur café se retrouve au bar du lobby et au bar à Café (qui ouvre à 15h).


Le vin n’est servi qu’au buffet et… ce ne sont pas des grands crus ! ;-)


Et heureusement, nous n’avons pas manqué de Cristal (bière très populaire) ni à l’hôtel ni en ville. Nous n’avons pas pris de cocktails à l’hôtel mais on nous a dit qu’ils étaient OK sans plus sauf le Pina Colada qui était décevant.


On peut faire remplir nos bouteilles d’eau autant dans les bars qu’au buffet.


Restaurants


La salle du buffet est maintenant mieux climatisée. Le personnel est vraiment super gentil, mais quant à l’efficacité… Il est souvent difficile de trouver une table montée surtout après les premières 45 à 60 minutes. À la fin de notre séjour, il y avait des salières et poivrières sur toutes les tables ! ;-) Les couverts semblent bien propres (probablement lavés au lave-vaisselle industriel) mais gardez une cuillère avec vous (sac à main ou autre) pour pouvoir manger un dessert sans avoir à attendre qu’on vienne vous en porter une. Le buffet est répétitif mais nous trouvons toujours quelque chose de bien à nous mettre sous la dent.

Pour les déjeuners, les omelettes (tortillas) faites devant vous sont délicieuses ! Moi, je demande toujours avec jambon (jàmon) et fromage (queso). On peut également se faire faire des oeufs sur la plaque. Les oeufs brouillés au buffet sont aussi très bien. Le grille-pain n’est pas très rapide, mais les toasts sont bien grillées. Les jus sont très bons. Ils font également des smoothies. Il y a des fruits, des viandes froides, du fromage, des céréales, etc.


Le midi et le soir, il y a toujours des légumes pour se faire des salades, des salades composées, des viandes froides, des fromages, une viande ou un poisson cuit sur la plaque devant vous et des mets variés dans le buffet : un poisson (ils sont délicieux !), du poulet, du porc, des pâtes, des fèves, du riz, des légumes, etc. Pour les desserts, ce sont soit des gâteaux (et variantes) ou de la crème glacée, qui est excellente d’ailleurs !

Comme vous le constatez sur les photos, la variété des aliments et leur présentation n’est certainement pas aussi bien que dans les hôtels de 4 étoiles et plus, mais on arrive à bien manger.


Pour le resto à la carte, je ne peux rien dire puisque nous ne sommes jamais allés.


Horaire des restaurants :

 Buffet : 7 h à 10 h, 12 h 30 à 14 h 30, 19 h à 22 h

 Resto à la carte, Le Neptune, 19 h à 22 h avec réservation

 Snack bar : sandwichs froids et chauds (j’en ai goûté un et il était très correct)


Journée cubaine


C’est une sorte de « tradition » pour les hôtels de Varadero d’organiser une journée pour célébrer la culture cubaine. Au Villa Tortuga, c’est le mercredi. (du moins en décembre). C’est beaucoup moins élaboré que dans d’autres hôtels, mais c’est vraiment sympathique! Il y a habituellement des langoustes cuites sur un grill extérieur le midi, les jardiniers qui vous coupent des noix de coco pour en boire le jus ou vous servir un Pina Colada, des musiciens cubains lors des repas et un spectacle thématique le soir.


Piscine


La piscine est très bien entretenue. Je trouve que la musique y est un peu forte, mais c’est toujours trop fort pour moi hi hi hi !. C’est là que se font les principales animations (du moins celles que j’ai vues – bingo, cours de salsa, jeux, etc.) et que se tiennent les spectacles le soir. Le seul dont nous avons vu le début semblait très bien. Les clients, tout comme nous, participent assez peu aux animations, sauf pour les spectacles en soirée.


Il y a un kiosque tout près de la piscine où il est possible de se procurer les serviettes de plage (avec dépôt de sécurité), du matériel divers comme les raquettes pour le ping pong et même un petit choix de livres en plusieurs langues en cas de pluie. Nous avions nos propres serviettes mais j’ai cru comprendre qu’il en a manqué une ou deux journées. Au bar de la piscine, sous la zone couverte, il y une table de billard et une table de « Baby Foot ».


Plage


L’accès à la plage est maintenant (depuis décembre 2017 soit après l’ouragan Irma) facilité par des passerelles en bois qui nous évitent de monter la dune dans le sable.


En ce qui concerne la mer, il y avait un bon banc de sable près de la plage. Nous pouvions avancer jusqu’à avoir de l’eau à la taille – j’appelais cela ma « petite piscine » - puis en montant sur ce banc, on en avait à peine au-dessus des chevilles. Après quelques mètres, on retournait dans la mer. Ce que j’aimais de ma « petite piscine », c’est que quand il y a eu un peu plus de vagues au début de notre séjour, je m’y sentais tout de même en sécurité. On y a vu de petits poissons argentés et deux longs poissons avec de l’argent et du vert.


Lors des trois premières journées, le drapeau était jaune donc on peut nager mais il faut être prudent. Les sauveteurs ne se gênaient pas pour siffler les baigneurs qui s’éloignaient un peu trop loin. Et on a pu constater que ce sont de vrais maîtres-nageurs puisqu’un a dû se jeter à l’eau et nager jusqu’à une personne qui ne semblait plus avoir assez d’énergie pour revenir jusqu’au bord. Il a nagé comme une torpille !!! Un pédalo a finalement ramené le nageur après que le sauveteur soit arrivé près de lui.


Ce qui nous a déçus par rapport à la plage cette année est que plusieurs chaises sont brisées et en plus, ils ne les tirent pas vers l’arrière en fin de journée. Comme elles restent éparpillées un peu partout, le tracteur qui fait le nettoyage tôt le matin doit les contourner et il reste beaucoup de petits déchets dans le sable. N’empêche que nous avons vraiment bien profité de la plage, toujours avec accès à l’ombre et de la mer !!!


Il y a un filet de volley-ball sur la plage. Certaines journées, plusieurs personnes y jouent et d’autres jours, on n’y voit personne.


Il y a aussi un point de service de Marlin Nautical, la compagnie nationale cubaine qui gère toutes les activités nautiques, autant sur les sites des hôtels que dans les marinas (excursions en catamaran à Cayo Blanco, pêche en haute mer, etc.). Si le drapeau (drapeau cubain) de leur point de service est levé, ils sont en service. Dans le cas contraire (drapeaux jaune ou rouge), ils ne le sont pas. Au Villa Tortuga (comme dans la majorité des hôtels mais probablement plus dans les 4 à 5 étoiles), il est possible de profiter gratuitement de deux kayaks individuels, un kayak en duo, deux pédalos et de matériel simple pour la plongée en apnée.


Autres installations de l’hôtel


Il y a une petite salle d’entraînement (j’ai pu voir un couple aller faire de la course sur tapis tous les matins) et une salle de massage. Il y a aussi un jeu d’échec « grand format » et une table de ping pong (les deux extérieures) qui semblaient assez occupés en fin de journée.

J’ai vu un terrain de tennis, mais je n’ai jamais vu personne y jouer en trois ans. ;-)


Informations diverses


Heure du check-in : 16 h (les chambres peuvent être prêtes avant mais pas toujours – cela dépend de l’achalandage). Si vous arrivez tôt, assurez-vous d’avoir votre maillot de bain, une serviette et votre crème solaire dans votre bagage à main ou facilement accessibles. De cette façon, vous pouvez vous changer et mettre vos valises à la consigne pour pouvoir profiter tout de suite de la plage. Dans ce bagage à main, je place toujours des rechanges de vêtements pour un ou deux jours au cas où ma valise serait perdue. Ça m’est arrivé une fois à San Juan et depuis, je le fais toujours.


Heure du check-out : 12 h – ATTENTION ! Vérifiez bien avec le représentant de votre voyagiste à quelle heure votre autobus viendra vous chercher pour vous conduire à l’aéroport car vous pourriez devoir quitter votre chambre plus tôt. Il y a un espace pour déposer vos valises en consigne si vous voulez profiter encore un peu des installations. C’est gratuit et la pièce est barrée et sous surveillance. Vous pouvez demander un « late » check-out (chambre disponible jusqu’à 15 h ou 15 h 30). Selon l’achalandage de l’hôtel, il pourrait vous être accordé. Le coût est d’environ 30 CUC.


Les toilettes publiques sont habituellement propres, mais il manque souvent de papier de toilette en après-midi.


Coût du taxi pour se rendre jusqu’à la Calle 62 : 10 CUC

Coût du taxi pour se rendre jusqu’à Santa Marta (de l’autre côté du pont) : 5 CUC

Si vous prenez votre café au bar du lobby, regarder bien l’arbre avec des fleurs rouges qui se trouvent vers la rue. On a vu un colibri y voler trois fois les matins.

Petites boutiques genre « dépanneur » autour (flèches noires) et banque la plus près (cercle rouge)


FICHIER PDF : https://www.facebook.com/download/preview/2111885698907282


Et pour voir encore plus de photos, allez voir les albums dans la section "Hôtels en photos" de ce site


391 vues