top of page

Varadero, une ville ou un village ?



Mais d'abord, qu'elle est la différence entre les deux ?


Selon les sources consultées et selon les pays, les définitions varient. Mais il semble y avoir une certaine unanimité (du moins en Amérique du Nord et en Europe du Nord) pour définir un seuil minimal de résidents de 2000 personnes.


"Pour être appelée village, une municipalité de campagne doit avoir sur son territoire au moins 40 maisons sur une superficie de moins de 60 arpents et une ­évaluation foncière minimale de 50 000$. Les municipalités de villes sont désignées pour

leur part comme des villes ou des cités. Sauf exceptions, les ­municipalités de ville comptent au moins 2000 habitants. "


"A partir de combien d'habitants, un village devient-il une ville? Si la question est simple, la réponse ne l'est pas. Longtemps, les démographes (et l'Insee) ont fixé un seuil qui sépare l'urbain du rural et donc la ville du village. Il est établi à 2.000 personnes : jusqu'à 1.999, une agglomération est donc un village et ses habitants sont des ruraux, des villageois. Précision importante : on parle là de l'espace aggloméré principal de la commune (hors hameaux et maisons isolées) ; les constructions devant être à moins de 200 mètres les unes des autres. A partir de 2.000 personnes, il s'agit d'une ville et ses habitants sont des urbains."



Les statistiques sur la population de Varadero ne précisent pas si ce que nous considérons comme des banlieues (Santa Marta, Boca de Camarioca, etc.) sont incluses dans les chiffres officiels ou non, mais il est clair que la partie de la ville entre les calles (rues) 1 et 64, considérée comme le centre-ville, doit compter plus de 2000 personnes et plus de 40 résidences.





Conclusion


Varadero est une ville, certes petite, mais pas un village. ;-)

210 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page