Réouverture de Cuba post Covid-19 - Tout savoir en date du 18 juillet 2020

Mis à jour : juil. 18


Photo : La Presse



Voici d’abord le plan complet de Cuba, en trois phases. Merci à René López Zayas de Rebelle Cuba qui a publié l'information le 12 juin 2020.


"Voilà ci-dessous la stratégie du gouvernement cubain pour le retour à la normalité, toujours en fonction de l'évolution très favorable du contrôle de l'épidémie, à trois mois de son éclosion.


Plan de récupération après covid19 de Cuba présenté le 11 juin 2020. Tout d'abord ce qui concerne l'activité touristique. La stratégie a été conçue en deux étapes: 1️⃣La première est la récupération post-COVID-19 pour revenir progressivement et asymétriquement (chaque région selon ses particularités) à la normalité dans toutes les activités productives et sociales du pays. 2️⃣ La deuxième étape correspond au renforcement économique pour faire face à la crise prolongée à l'échelle mondiale. Étape 1️⃣: en trois phases.

PREMIÈRE PHASE devrait être mise en place dès la semaine prochaine ou début de la suivante (entre le 17 et 22 juin). Ouverture au TOURISME NATIONAL exclusivement. DEUXIÈME PHASE aucune date n'a été précisée. Elle dépendra de l'évolution de la situation sanitaire du pays. Ouverture au TOURISME INTERNATIONAL, qui sera limité tout d'abord aux îlots du Nord et du Sud tels que Cayo Santa María, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Cruz et Cayo Largo del Sur. Pas de tourisme national dans les Cayos. L'idée c'est d'éviter tout contact possible avec la population locale. Les visiteurs seront tous testés au PCR et prise de température à l'arrivée à l'aéroport et bénéficieront pour la suite d'une surveillance clinique et épidémiologique pendant leur séjour dans les hôtels. Les travailleurs seront également surveillés. Pour eux le port du masque sera obligatoire et ils seront regroupés en équipes de travail pour 7 jours de service à l'hôtel et ensuite 7 jours de confinement à domicile. La location de voiture sera réactivée dans la deuxième phase mais uniquement pour les visites à l'intérieur des Cayos. Les offices touristiques proposeront essentiellement des activités nautiques. Pas d'excursions du tout à l'intérieur du pays. Pour l'envergure de l'infrastructure, le grand nombre d'hôtels et la proximité du village, Varadero sera disponible d'abord uniquement au tourisme national. La deuxième moitié de la péninsule, la plus éloignée du village, serait peut-être exclusive pour le tourisme international, dans une première étape, afin d'éviter à tout prix le contact avec la population locale. La disponibilité du reste des destinations touristiques cubaines serait réservée à la TROISIÈME PHASE, toujours en fonction de la demande. Aucun hôtel ne sera rempli à 100% de sa capacité, puisque l'objectif est de garantir la distance entre les personnes. L'INTERDICTION DES VOLS COMMERCIAUX se poursuit durant cette première et deuxième phases. Les aéroports resteront ouverts mais uniquement pour l'accueil de vols humanitaires et fret de marchandises. Il y a toujours à Cuba 2600 touristes étrangers coincés sur place depuis 3 mois. Les premiers vols charters internationaux seront reçus aux aéroports de Cayo Coco et Cayo Largo del Sur. Puisqu'il n'y a pas d'aéroport international à Cayo Santa María, les visiteurs arriveront par l'aéroport de Santa Clara, tout en respectant un stricte protocole de sécurité et de santé. Les touristes arrivant par cette installation bénéficieront d'un transfert direct (sans possibilité d'arrêts intermédiaires) et escortés par les autorités cubaines. Limitation de VOYAGER AVEC UNE SEULE VALISE dans les deux premières phases et dans la troisième, jusqu'à deux valises seront autorisées, selon ce qui est établi par les compagnies aériennes internationales. L'ouverture totale des frontières et la possibilité d'organiser des sorties culturelles, des excursions et des circuits à l'intérieur du pays sont réservées à la 3ème étape. L'évolution d'une phase à la suivante sera déterminée par la situation sanitaire individuelle de chaque région. Pour ce qui concerne la retour aux activités sociales et économiques normales du pays, le gouvernement a expliqué à grands traits que : Le port de masque facial et la distanciation sociale seraient toujours obligatoires pendant les 2 premières phases. Les établissements publics pourront rouvrir avec une réduction prudente de leur capacité originale. Personne à Cuba ne pourra plus jamais assister au travail s'il présentait des symptômes d'une affection respiratoire. Les protocoles d'hygiène et désinfection systématique seront maintenus. Le dépistage sanitaire exhaustif à domicile sera poursuivi. Les services hospitaliers, non indispensables et qui furent arrêtés précédemment par l'urgence sanitaire provoquée par la covid19, seront rétablis progressivement. Les transports réguliers seront rétablis tout d'abord entre les municipalités et ensuite les provinces. Les quelques 250 000 autoentrepreneurs cubains qui se sont arrêtés depuis 3 mois sont maintenant encouragés à reprendre leur activité au plus vite possible. Rétablissement général des services nécrologiques sauf pour décès dû à la covid19. Rétablissement des services juridiques et des offices religieux. Les visites familiales aux prisons seront autorisées tout de suite. Possibilité de retour aux 450 000 cubains résidents, coincés à l'étranger, à condition de passer 14 jours en quarantaine à l'arrivée. Les démarches auprès des ambassades et consulats sont à nouveau autorisées. Rétablissement des services de la poste nationale et internationale. Reprise au mois de septembre du cours scolaire et du tournoi national de baseball. Pendant l'été les piscines publiques seront ouvertes à 30% de leur capacité et pour 4 heures de séjour seulement. L'accès aux plages publiques sera tenu à des restrictions de distance sociale, afin d'éviter les concentrations excessives de personnes. Les fêtes populaires et de carnaval sont annulées pour la saison estivale. Plus de détails seront fournis au cours de la semaine prochaine. L'économie cubaine doit se réajuster et planifier minutieusement en fonction des besoins. C'est une volonté politique de protéger et d'encourager la production nationale, notamment dans l'industrie alimentaire. La santé demeure la priorité du pays. Les frais de santé sont considérés un investissement pour le développement de l'économie. Un nouveau jour se lève à Cuba..."

Source : https://www.facebook.com/renelopezayas/



Les articles parus le 18 juin 2020


La Presse : https://www.lapresse.ca/voyage/caraibes/2020-06-18/cuba-rouvrira-des-ilots-aux-touristes-etrangers-en-juillet


La page Facebook du ministère du Tourisme de Cuba :



Directorio Cubano :


Article 1


"Cuba s'ouvrira au tourisme international le 1er juillet

18 juin 2020 - 04h31 par Julio Suarez


Le ministre cubain du Tourisme, Juan Carlos García Granda, a annoncé mercredi dans l'émission de radio La Mesa Redonda que Cuba sera officiellement ouverte au tourisme international à partir du mercredi 1er juillet, pour laquelle les mesures et protocoles pertinents ont été indiqués. Ainsi, à partir du 1er juillet, la réouverture au tourisme international des pôles hôteliers de Cayo Coco, Cayo Largo, Cayo Santamaría, Cayo Guillermo et Cayo Cruz est autorisée, destinations pour lesquelles des réservations commenceront à être commercialisées à partir de ce 18 de juin. À cette date, les activités des hôtels Gaviota, Cubanacán et Gran Caribe reprennent, bien que de manière coordonnée et progressive, toujours en fonction de la demande. Par conséquent, ils n'ouvriront pas tous les hôtels en même temps, mais en fonction de ce que prétendent les principaux voyagistes. Avec la reprise de l'activité touristique, l'une des principales activités économiques du pays serait revitalisée, et pour cela les aéroports se sont préparés et des vols charters ont déjà été autorisés.  D'autre part, le ministère de la Santé publique a établi un protocole sanitaire à travers lequel un test PCR sera effectué sur tous les touristes étrangers arrivant dans le pays. Ce qui est prévu, c'est une ouverture au tourisme international uniquement dans les pôles touristiques des clés, évitant ainsi d'exposer la population cubaine: "Comme nous ne voulons pas que les touristes internationaux soient sur le territoire national aujourd'hui, la circulation du tourisme international ne se fera qu'en l'intérieur des Keys, où ils partent en vacances ", a déclaré le ministre. Comme il apprécie ces lieux, ils sont privilégiés d'un point de vue géographique, ce qui permet à Cuba de s'ouvrir au tourisme international, réduisant les risques de contagion possible que l'arrivée de visiteurs étrangers peut entraîner. Il a également évoqué le régime de travail continu qui sera adopté avec les travailleurs du secteur du tourisme, qui alterneront leur travail de sept jours avec des périodes d'isolement, et seront soumis à des tests rapides périodiquement afin de minimiser le risque. García Granada a indiqué qu'une fois le passage à la troisième phase décrété, le tourisme serait rétabli dans toute son ampleur. "La vente complète de la destination Cuba devrait être activée", a-t-il souligné."

Source : https://www.directoriocubano.info/cuba/cuba-abrira-al-turismo-internacional-el-1-de-julio/


Article 2


"D'où viendra le tourisme à Cuba en juillet?

18 juin 2020 - 9h44 par Marisela Jimenez


À partir de ce 1er juillet, les opérations commencent avec le tourisme international à Cuba, en particulier depuis les vols charters vers Cayo Largo, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Cruz et Cayo Santa María, selon les informations du ministère du Tourisme de l'île. L'idée est de garantir que les visiteurs étrangers n'aient pas de contact avec la population cubaine pour le moment, ces mesures ont donc été prises pour la deuxième phase.

Ainsi, à partir de ce jeudi, les agences de tourisme cubaines pourront commencer à commercialiser la visite des centres touristiques des Cays Cruz, Coco, Guillermo, Largo et Santa María. Dans cette phase, comme déjà annoncé, les touristes internationaux resteront dans les clés où ils choisissent de passer leur période de vacances à Cuba, et ces destinations ne seront pas ouvertes au marché national, de sorte qu'il y ait le moins de contacts possible. À leur arrivée dans les aéroports de ces pôles touristiques, les étrangers subiront un test PCR pour détecter s'ils sont porteurs du virus et un protocole de surveillance clinique-épidémiologique sera établi dans les établissements hôteliers. Parmi les détails prévus pour la réouverture internationale du tourisme, le ministre a également indiqué qu'un régime de travail de sept jours a été mis en place pour les travailleurs de l'hôtellerie, puis qu'ils doivent passer une semaine de plus à l'isolement à la maison et effectuer un test rapide à la conclusion surveillance. Mais, au milieu de tant de limitations, y compris que seuls les vols charters pourront atteindre Cuba, où les touristes viendront-ils sur l'île? Le premier qui est attendu est le tourisme canadien, principal émetteur de l'île, qui continue d'être actif sur l'île.En fait, la société canadienne Sunwing a déclaré qu'elle attendait l'ouverture des cayes sur l'île, où elle offre vols directs vers Cayo Coco et Santa María. Ils proposent également Cayo Largo del Sur, un autre des centres touristiques du pays, comme destination sur son site officiel. En décembre 2019, Cuba avait accueilli un million de visiteurs canadiens, principalement dans la région des cayes, où ils ont des vols directs avec Sunwing. Plus précisément, les clés Jardines del Rey, Coco et Guillermo disposent de quelque 9700 chambres réparties dans 25 établissements des chaînes hôtelières cubaines: Gran Caribe, Cubanacán, Islazul et Gaviota.

À l'aéroport international de Jardines del Rey, où les vols charters arriveront à partir du 1er juillet, les avions atterrissent généralement avec des voyageurs du Canada, de Russie et de Pologne. Le Canada viendra, petit à petit, mais la Russie et la Pologne? Le gouvernement russe n'a pas été ouvert au tourisme, en fait de la compagnie aérienne russe Azur Air, un vol de rapatriement de La Havane de citoyens russes était prévu. Les citoyens de ce pays ne voyageront pas x maintenant, et ceux de Pologne arrivent eux-mêmes via des vols russes.

À Cayo Largo del Sur, selon l'hebdomadaire Victoria de la Isla de la Juventud, toutes les installations seront examinées pour voir si elles remplissent les conditions sanitaires pour leur accorder la certification du Centre de formation et de santé publique, la garantie attendue pour la réouverture.

«Nous avons identifié ceux qui rouvriront. Le personnel sélectionné et formé sera en quarantaine pendant 14 jours au Rancho del Tesoro et de là, il partira pour le Cayo, où les conditions seront réunies pour eux et les touristes ", a conclu Lavadí Mompeller, responsable du tourisme dans cette municipalité."

Source : https://www.directoriocubano.info/actualidad/de-donde-llegara-el-turismo-a-cuba-en-julio/


Article 3


"Les Cubains et les étrangers résidant à Cuba peuvent désormais se rendre dans les hôtels de l'île

18 juin 2020 - 14h39 par Julio Suarez


Ce 18 juin, la plupart des provinces cubaines sont passées à la phase 1 de désescalade vers la normalité, et parmi les activités qui seront autorisées à partir de ce moment, il y a la possibilité de profiter de certains hôtels, centres touristiques et campings populaires toujours et lorsque le protocole établi à ces fins est respecté. A partir de ce jeudi les usines hôtelières et la société du Campisme Populaire seront progressivement mises en service dans toutes les provinces, à l'exception de Matanzas et de la capitale du pays. «Pour concrétiser cette phase, les ventes via les agences de voyages (Cubatur, Havanatur, Viajes Cubanacán, Ecotur et Gaviota tour) sont activées à partir de ce 18 juin, ainsi que les agences commerciales d'Islazul et les bureaux de réservation de camping dans tous les les provinces ont officiellement été déclarées dans la première phase », a expliqué mercredi le ministre cubain du Tourisme, Juan Carlos García Granda, cité par Cubadebate . Les hôtels offriront tous leurs services habituels, bien que leur occupation dépendra des conditions de chacun d'entre eux, car dans chaque cas, la distance physique doit être une priorité. Quant aux prestations non hôtelières, elles ouvriront avec une occupation ne dépassant pas 50%, et également dans le strict respect des protocoles sanitaires. "Les boîtes de nuit des installations de l'hôtel, comme les clubs, les cabarets, les boîtes de nuit et les discothèques, ouvriront avec une occupation comprise entre 30 et 50%. De son côté, le service des commerces sera rétabli pour les clients dans les installations hôtelières ouvertes dans cette phase, mais toujours dans le respect des dispositions du ministère du commerce intérieur », a assuré le propriétaire. D'autre part, il a déclaré que le processus de réservation garantirait le transport des clients avec les sociétés Transgaviota et Transtur, et la location de voiture est actuellement exclue. Il est important de noter que les installations situées dans les clés seront exclues et que seuls les hébergements sur la grande île seront autorisés. Comme indiqué dans cette première phase, les ventes aux citoyens résidant dans les mêmes territoires où se trouvent les installations touristiques. Il s'agit de décourager la mobilité interprovinciale des invités.

En ce qui concerne la question des prix, García Grada a expliqué que les tarifs établis pour les saisons précédentes pour le camping populaire sont maintenus, et dans les installations de l'hôtel, les prix habituels de l'étape d'été seront adoptés, qui seront publiés en temps opportun sur les plateformes Web. des différentes chaînes hôtelières. Dans le cas particulier du camping populaire, il a été expliqué que dans cette première phase, 72 installations seulement ouvriront, sur les 97 existantes dans le pays. Le reste se concentrera sur l'offre de services aux voyageurs et au personnel de manière isolée, tandis qu'une partie d'entre eux fera l'objet d'investissements déjà prévus. Une fois les travaux terminés, ils seront également mis en service.

Afin d'éviter les agglomérations qui ont caractérisé les années précédentes le processus de commercialisation des capacités du Campisme Populaire, ce groupe d'entreprises a décidé d'étendre le réseau de points de vente."

Source : https://www.directoriocubano.info/cuba/cubanos-y-extranjeros-residentes-en-cuba-ya-pueden-ir-a-los-hoteles-de-la-isla/



Article paru le 1er juillet 2020


"1 juillet 2020 10:07:28


À partir d'aujourd'hui, Cuba reçoit à nouveau le tourisme international, après que les frontières du pays ont été fermées pendant plus de trois mois en raison de la crise sanitaire causée par COVID-19, a rapporté ACN.

Selon le ministre du Tourisme, Juan Carlos García, la réouverture commencera par des installations hôtelières situées à Cayo Largo, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Cruz et Cayo Santa María, car ce sont quelques-uns des principaux pôles du tourisme balnéaire en Cuba et pour être dans des régions isolées.

Depuis le 18 juin, les agences de voyages et les voyagistes ont commencé à vendre des voyages aux étrangers au 1er juillet, bien que l'arrivée du tourisme soit également différenciée au cours des trois phases de relance de la première étape post-COVID-19. Les voyageurs internationaux ne pourront pas quitter les territoires mentionnés, mais ils auront des excursions, des locations de voitures et d'autres services dans ces endroits.

De plus, ils subiront des examens médicaux, une fois arrivés dans le pays des Caraïbes, car le ministère du Tourisme (Mintur) a précisé qu'un protocole sanitaire et de protection sera appliqué dès le départ qui répond aux indications de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'Organisation mondiale du tourisme (OIT) et le Ministère cubain de la santé publique (Minsap).

Les mesures du protocole comprennent le contrôle de la température, le nettoyage constant des lieux, des surfaces, des hébergements et des restaurants, entre autres, et ces précautions qui seront appliquées depuis les aéroports.

Le chef a également souligné que chaque établissement hôtelier a à sa disposition des équipes de médecins et d'épidémiologistes qui contrôleront la situation, et en cas de problème, tant les touristes que les travailleurs, des tests, des transferts et des hospitalisations en temps opportun sont prévus.

Selon les autorités sanitaires, le pays peut se permettre d'accueillir des étrangers dans ces clés, en raison du contrôle sanitaire efficace démontré pendant la pandémie et de l'expérience acquise dans des questions telles que l'isolement et les enquêtes actives. Les chaînes hôtelières cubaines Cubanacán et Gran Caribe, et Islazul, ont déjà signalé les hôtels qui commencent leurs opérations dans la première phase, et certains étrangers tels que l'espagnol Meliá. (Avec des informations d'ACN)"

Source : http://www.granma.cu/mundo/2020-07-01/reabre-cuba-instalaciones-para-el-turismo-internacional-01-07-2020-10-07-28



Article paru le 17 juillet 2020


"Cuba passe à la troisième phase, mais sans redémarrer les vols internationaux

17 juillet 2020-15: 47 par Alex Gónzalez


Le gouvernement cubain a décrété le passage à la troisième phase de récupération de COVID-19 à partir de ce lundi 20 juillet, sur l'ensemble du territoire national, à la seule exclusion des provinces de La Havane et de Mayabeque, où des cas positifs de la maladie.

Ainsi, le gouvernement de l'île a décidé de suspendre certaines dispositions de la phase trois, en raison des complexités qui découlent du maintien de la capitale dans un premier temps, comme l'a expliqué le Premier ministre cubain Manuel jeudi après-midi. Marrero Cruz dans une apparition télévisée par le journal télévisé cubain. En particulier, selon les propos de Marrero, les vols à destination et en provenance de l'étranger sont suspendus , ainsi que les mesures associées à cette activité et qui devraient commencer à être mises en œuvre à partir de la phase trois, selon le calendrier prévu. De cette façon, la reprise des opérations aériennes sera soumise à l'amélioration des conditions sanitaires dans la capitale qui, ces derniers jours, a continué à signaler de nouveaux cas positifs de la maladie.

Outre la suspension des vols internationaux, les carnavals et les activités festives dans tout le pays restent suspendus et les services fournis par les centres de loisirs et de nuit seront également limités.

Marrero Cruz a précisé que la capitale restera dans la phase un jusqu'à ce que les indicateurs sanitaires requis par la deuxième phase soient atteints, et de manière soutenue, pendant au moins 10 jours. Pendant ce temps, Mayabeque restera dans le second jusqu'à ce qu'il parvienne à stabiliser les paramètres déterminés par le ministère de la Santé publique.

Il a également insisté sur la nécessité de maintenir des mesures hygiéno-sanitaires et un isolement physique, tels que l'utilisation du nasobuco dans les lieux publics et fermés où il y a une concentration de personnes et le risque de propagation est plus grand. "

Source : https://www.directoriocubano.info/cuba/cuba-pasa-a-la-tercera-fase-pero-sin-reiniciar-los-vuelos-internacionales/?fbclid=IwAR3I2pTLQoV5qW6QsTRptpdp8A8xoPwgUTXZgHm2IW5oiCf-mUkqFIjdzLM

338 vues