Qu'est-ce que je peux apporter pour boire ou manger dans l'avion? ( À VÉRIFIER OCT. 2020)

Mis à jour : oct. 25


Les liquides

Il n’est pas possible de passer les contrôles de sécurité avec des bouteilles d’eau ou de tout autre liquide. Il faut les vider, mais vous pouvez les remplir une fois que vous aurez passé ces contrôles ou en acheter dans la zone « internationale ».


Il est aussi possible d’acheter des boissons gazeuses et des bouteilles d’alcool dans les boutiques qui se trouvent après les contrôles de sécurité. En décembre 2018, une personne au comptoir devant moi dans une boutique « duty free » a demandé à la préposée combien de bouteilles de vin elle pouvait apporter à Varadero. Après vérification dans son cahier de référence, elle a répondu qu’il n’y avait pas de limite.


Vous devez présenter votre passeport et votre carte d’embarquement pour faire des achats dans les boutiques « duty free ». Vos achats seront placés dans un sac scellé qui vous sera remis juste avant de monter dans l’avion. Vous devrez donc le « gérer » pour tout le reste du voyage.


La nourriture

Pour notre part, nous apportons toujours des sandwichs (jambon et fromage) et des barres tendres dans nos bagages à main. Nous n’avons jamais eu de problème autant pour passer les contrôles de sécurité à Québec que lors de l’arrivée à Varadero (si nous ne les avions pas déjà tout mangés !). Nous savons tout de même que les autorités cubaines pourraient nous obliger à les jeter, mais ce n’est pas encore arrivé.


Il est aussi possible d’acheter des sandwichs dans les kiosques qui se trouvent après la zone de sécurité.


Des membres ont suggéré, et je suis tout à fait d’accord, d’éviter des aliments dont les odeurs peuvent être désagréables pour les autres voyageurs comme les œufs, les poissons ou même le beurre de peanut. Il faut aussi savoir que même si c’est rare, on peut vous demander de ne pas consommer des arachides ou des noix si une personne a déclaré à l’équipage une allergie très forte. C’est tellement plus facile d’éviter ces aliments pour un petit voyage de quatre heures plutôt que de créer des situations plus ou moins inconfortables !


Retour de Varadero vers le Québec

En 2017, sur notre vol de retour avec Air Transat, le choix était très limité. On nous a expliqué que les passagers du vol Québec-Varadero avaient consommés plus que ce qui avait été prévu… Depuis, on s’assure de manger à l’aéroport avant de partir et d’avoir encore des barres tendres dans notre bagage à main. Cela a été particulièrement utile en janvier 2018 puisque notre avion a été détourné vers Montréal (trop de brouillard à Québec pour un atterrissage) et que notre voyage a duré finalement près de 6 heures…

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram