Les restaurants "réservés" aux Cubains



Grâce à la collaboration d'un de nos membres cubains, j'ai pu arriver à comprendre mieux le "mystère des restaurants réservés aux Cubains."


L'état cubain mène une politique de subventions appliquées à de nombreux domaines économiques. Il y a donc à Cuba certains restaurants exclusifs pour les Cubains, il est vrai, quoique pas pour tous les Cubains, puisqu'on ne peut pas dire que tout Cubain puisse en profiter. Il en est de même pour certaines prestations touristiques réservées à une certaine élite pourrait-on dire. Il s'agit surtout des travailleurs civils ou militaires du ministère de l'Armée et de l'Intérieur, ainsi que d'autres organismes ministériels et du Gouvernement surtout dans les hautes sphères de la direction du parti, qui ont le droit exclusif de profiter des subventions de l'état, notamment pour les périodes de vacances annuelles. Il existe alors des complexes touristiques, des restaurants et même des forfaits de voyage et séjours hôteliers à l'intérieur de l'île conçus uniquement pour ces types de vacanciers et leur famille. Les prix y sont dérisoires et même symboliques bien entendu. Seuls les travailleurs de ces ministères peuvent alors en profiter. En règle générale, ces établissements ne sont pas à la portée d'autres publics du tout et ils demeurent plutôt discrets. À Varadero, à la baie de Cochons, à Topes de Collantes et pas mal partout à Cuba il y a de ces soi-disant comités d'entreprise, restaurants, logements et loisirs. Il y a aussi, d'autre part, des programmes d'aide familiale, encore subventionnés par l'état, pour garantir un minimum d'accès aux trois repas par jour à tous ceux qui seraient dans le besoin (les cas sociaux légalement enregistrés). Finalement on peut trouver, également dans toutes les villes et villages du pays, de petites cafétérias et des cantines d'un réseau commercial de l'état très "de base" et bon marché où ce n'est pas interdit à personne de s'y arrêter consommer, même pas aux touristes étrangers. Sauf que la mauvaise qualité des collations est lamentables et l'entretien général de ces établissements ne font vraiment pas envie, à moins qu'on ait pas vraiment le choix de se payer mieux... C'est vrai que c'est souvent typique et des fois c'est même bien. Ce n’est cependant pas le cas partout. « Beaucoup de Cubains y sont habitués, même si en général ce n’est pas très fiable en qualité et salubrité. C'est peut-être comme ça que notre système immunitaire s'est tellement bien développé, juste pour rire... »