Les nouveaux magasins où les Cubains peuvent acheter, mais en devises étrangères seulement



Pour mieux comprendre cette "nouveauté" à Cuba


Voici la traduction de quelques extraits d'articles parus dans les dernières semaines.


21 octobre 2019 - Cybercuba


"Les nouveaux magasins de collecte de devises à Cuba se préparent pour son ouverture officielle, prévue pour la fin octobre dans tout le pays.


Des images partagées par le journaliste officiel, Boris Fuentes, montrent des motos électriques, des téléviseurs, des machines à laver et d'autres appareils placés dans les magasins en vue de leur commercialisation imminente.

Le gouvernement cubain a publié le 16 octobre la liste des prix des marchandises et expliqué le fonctionnement des établissements. Il ne peut être acheté qu’en devises étrangères , mais pas en pesos cubains (CUP) ni en pesos cubains convertibles (CUC).


À partir de ce lundi, les 21e Cubains résidant sur l’île ont commencé à ouvrir leurs comptes dans les banques métropolitaines, populaires d’épargne et de crédit et de commerce, afin de fonctionner avec des cartes magnétiques.


Pour demander des comptes bancaires, les Cubains n’auront besoin que de leur carte d’identité et cette carte sera livrée dans un délai de trois à sept jours (à La Havane et dans les capitales des provinces) et jusqu’à 10 jours dans le reste du pays.


Ils accepteront les dépôts en espèces en dollars américains, euros, livres sterling, dollars canadiens, francs suisses, pesos mexicains, couronnes danoises, couronnes norvégiennes, couronnes suédoises et yens japonais.


Cuba a justifié la création de ces magasins au sein de la MLC, ce qui évoque les "diplotiendas" manquants , en tant que mesure permettant de collecter des devises étrangères exportées


Les douze premiers  magasins en monnaie librement convertible (MLC) seront disponibles à partir du 28 octobre,  mais uniquement à La Havane et à Santiago de Cuba."

Source : https://www.cibercuba.com/noticias/2019-10-21-u1-e129488-s27061-preparan-tiendas-divisa-extranjera-cuba



28 octobre 2019 - Cybercuba - Les Cubains font de longues files pour acheter des appareils en devises



"La Havane, 28 octobre (Reuters) - Les Cubains se sont rassemblés lundi dans une douzaine de magasins à La Havane avec des articles en dollars pour acheter des appareils électroménagers et des pièces automobiles. Cette nouvelle formule proposée par le gouvernement sans liquidité cherche à obtenir des devises importations et paiements de ses dettes.


Le dollar américain a circulé librement à Cuba avec le peso cubain après la disparition de son ancien bienfaiteur, l'Union soviétique, qui a provoqué une crise dans le pays communiste. Le dollar a été retiré de la circulation en 2004 et remplacé par le peso convertible (CUC).


Les machines à laver, les réfrigérateurs, les congélateurs, les climatiseurs, les pneus et les motos électriques, entre autres, affichaient en dollars américains des prix bien inférieurs aux offres similaires de l'État en pesos convertibles, une monnaie 24 fois plus forte que le peso cubain.


"Les Cubains ont un grand besoin d’acquérir ces produits moins chers et on évite de les acheter au marché noir", a déclaré Joel Palomino, professeur d’enseignement technique.

Palomino, 40 ans, faisait partie des Cubains qui se sont alignés depuis lundi matin dans un établissement de La Havane. "Les prix sont inférieurs à ceux en pesos convertibles et meilleurs que ceux importés du Mexique ou du Panama. Le gouvernement aurait dû le faire il y a longtemps", a-t-il déclaré à Reuters.


L'ouverture de magasins en dollars intervient quelques semaines après que le gouvernement cubain ait mis en place une série de mesures d'austérité face aux pénuries de carburant dues à la diminution des expéditions en provenance du Venezuela et à l'offensive des sanctions prises par l'administration Trump contre le régime de l'île.


Il existe actuellement deux devises en circulation à Cuba: le peso (monnaie nationale) et le peso convertible. Ni est accepté en dehors du pays. La possession de dollars ou d’autres monnaies étrangères est autorisée bien que, jusqu’à présent, ils ne puissent être utilisés. De nombreux Cubains se rendent au Mexique ou au Panama pour acheter des produits puis pour les revendre irrégulièrement sur l’île.

Pour les achats en dollars, les Cubains devront déposer la devise en espèces et obtiendront une carte valide pour acquérir les articles dans ces établissements.


"Les prix sont compétitifs sur le marché international, ils ont été réduits jusqu'à 50% et l'État récupère de la monnaie échangeable sur le marché international qui a été distribuée à Cuba puis transférée à l'étranger", a déclaré l'économiste Omar Everleny à Reuters.

"Nous sommes retournés avant 2004 alors qu'il n'y avait que le peso (monnaie nationale) et que certains produits étaient vendus en dollars et pouvaient être achetés en magasin", a-t-il déclaré. "Au final, il y a une dévaluation progressive du CUC", a-t-il ajouté."