Les aéroports cubains accepteront les pesos cubains (CUP) ainsi que les devises étrangères



Traduction de l'article paru dans CyberCuba ce 20 novembre 2019


"L’aéroport international Juan Gualberto Gómez Ferrer, situé à Varadero, a confirmé que les paiements en pesos cubains (CUP) étaient acceptés, après l’entrée en vigueur, il ya quelques jours, d’une nouvelle disposition limitant les ventes à l’utilisation de monnaies étrangères.

La règle est entrée en vigueur le 16 novembre et interdit depuis lors la circulation du peso convertible cubain (CUC) dans tous les magasins et services situés dans les aéroports du pays. 


L'aéroport de Varadero a publié sur sa page Facebook son immersion «dans la mise en œuvre des résolutions 276/2019 et 286/2019 de la Banque centrale de Cuba, qui établissent la commercialisation de biens et de services, en pesos cubains, en dollars américains , euros et dollars canadiens, dans le SUE et interdit l’exportation du moyen de paiement appelé peso convertible (CUC) de cours légal, quelle que soit sa dénomination ». 

Les deux résolutions ont été publiées le 16 octobre dans le but de réglementer les comptes en devises, autorisés à renforcer le fonctionnement de quelque 70 magasins d'appareils électroménagers, de motos et de pièces automobiles dans tout le pays.


«Pour sa réalisation, une série d’actions et de tâches ont été réalisées par différentes organisations telles que CADECA, les exploitants de magasins à l’aéroport, le centre commercial ECASA, Cubacatering, entre autres», ajoute la note.


La mesure prévoit que l'entrée et la sortie de la CUP en monnaie nationale seront autorisées, alors qu'en ce qui concerne le CUC, ces mouvements sont interdits.


En revanche, un employé des magasins Duty Free de l’aéroport José Martí de La Havane a confirmé à CiberCuba qu’en plus des devises étrangères, vous pouviez également payer en pesos cubains, la monnaie la plus utilisée à la vente depuis l’entrée. en vigueur de la résolution.


La décision d'utiliser CUP semble s'étendre à l'ensemble du réseau d'aéroports cubains, selon des sources consultées par CiberCuba.


Il a également été signalé que, dans les installations de l'aérogare, des chiens dressés avaient été mis en place pour détecter la personne qui comptait contourner le contrôle et voyager avec des poids convertibles à l'extérieur de l'île.


De même, il a été dit que les autorités disposaient d'une technologie moderne leur permettant de scanner les passagers. Le CUC serait immédiatement saisi et une amende serait imposée, en plus de la possibilité de rater le vol.


Cette disposition entre en jeu avec d’autres expériences économiques du régime , telles que l’ouverture de quelque 70 magasins dans tout le pays qui vendent une plus grande variété de marchandises en dollars, euros, dollars canadiens, parmi d’autres monnaies étrangères, reléguant ainsi le rôle du CUC au fond"


Source : https://www.cibercuba.com/noticias/2019-11-19-u185759-e185759-s27061-aeropuertos-cuba-aceptan-pesos-cubanos-cup-ademas-divisas