Le mystère Julie Bordeleau-Cantin



On n’en sait peu sur la fondatrice et l’administratrice de notre groupe… Mais bon, elle doit avoir de bonnes raisons personnelles professionnelles pour souhaiter demeurer discrète. ;-)


Ce que l’on sait :

  • Elle a « découvert » Facebook en septembre 2017 parce qu’elle voulait avoir des nouvelles du personnel de l’hôtel Villa Tortuga puis elle a créé Passion Varadero (février 2018), Varadero and Cuba Deals/Meilleurs prix (juillet 2018) et finalement, Ouragans/Hurricanes/et autres perturbations (septembre 2018).

  • Elle tient mordicus au respect dans les échanges et à la crédibilité des informations publiées dans ses groupes. Cela fait parfois rager les membres quand elle désactive les commentaires, mais même si elle n'aime pas cela, elle le fait quand elle juge que c'est pour le bénéfice du groupe.

  • Elle aime faire des recherches et écrire ! Tout ce qu’on retrouve sur le site Web en est une preuve.

  • Elle espère que si un jour un autre ouragan frappe fortement Varadero, Passion Varadero pourra devenir le point central des échanges d’informations pour les personnes qui chercheront à obtenir des nouvelles de proches sur place.

  • Et… elle est myope comme une taupe puisqu’elle nous a raconté l’histoire du bris de ses lunettes lors de son dernier voyage !


Voilà ce qu’elle m’a confié en plus :

  • Née et habite toujours à Québec

  • Premier voyage à six ans, en Allemagne, avec sa mère. Depuis, de nombreux voyages (personnels et professionnels) au Canada, en Europe, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

  • Premier voyage à Varadero dans le milieu des années 1980 (avec tempête tropicale !) puis 2015 (Palma Real), 2016 (Villa Tortuga ch. régulière) et de 2017 à 2019 (Villa Tortuga ch. supérieure)

  • Formation : bureautique, administration et gestion des ressources humaines

  • Premier cours au choix lorsqu'elle était au cégep ? Initiation à la carrière d'agent de voyages ! ;-)

  • Langues parlées : français, anglais et base d’espagnol

  • En couple, pas d’enfant


651 vues1 commentaire