Des traditions cubaines - Par René Lopez Zayas - Les pizzas cubaines



La pizza cubana, le seul plat qui peut rivaliser avec le congrí et le rôti de porc.


La pizza à Cuba est l'un des plats qui est devenu tellement typique qu'elle est aujourd'hui aussi populaire et presque aussi cubaine que notre rôti de porc, le congrí et la yuca con mojo.


Bien sûr, nous parlons de la pizza cubaine, plus petite en diamètre que l'italienne, mais plus épaisse; moins croustillante et plus douce. Le Cubain moyen n'a pas l'habitude d'ailleurs de manger des pizzas parfumées au basilic et à l'origan, qui lui sont à l'origine essentiels. Ici, la pizza a été cubanisée.


La pizza cubaine est d'une importance vitale pour les Cubains qui recherchent un repas rapide et bon marché. Ainsi que le pan con lechon et la minuta de pescado.


Mais je me souviens aussi il y a 30 ans de ces files interminables aux portes d'une pizzeria, raison de la sortie en famille du dimanche. Cette énorme file en valait la peine car la journée était faite avec des plats bien élaborés et bon marchés. À ce moment-là une pizza coûtait 1.20 CUP et une bière 0.60 CUP. Ensuite, nous allions toujours terminer le trajet dans une autre file d'attente pour nous asseoir dans un glacier Coppelia et profiter d'un vrai banquet de glace.


Actuellement, de nombreux indépendants ont développé d'innombrables projets gastronomiques de catégories différentes et vous pouvez déjà vous retrouver au chinchal* typique, aussi bien qu'à d'excellents restaurants italiens avec une vraie pizza, ou quelque chose de très proche pour être honnête. Cependant, les prix ont tellement changé que vous ne pouvez plus partir avec toute la famille dans une telle aventure de dimanche.


La pizza créole, à croûte épaisse et molle, qui peut être achetée entre 10 et 15 ou même 20 pesos cubains (CUP) dans n'importe quelle timbirichi* de ce pays, continue cependant d'être l'alternative classique pour les Cubains pour «matar el almuerzo» ou se remplir l'estomac à midi. Cette pizza typique est l'un des aliments les plus consommés quotidiennement à Cuba.


Dans les moments difficiles et inoubliables de la période spéciale, lorsque nous étions à l'université, il y avait des moments où nous n'avions qu'une seule de ces pizzas vitales pour une journée d'étude et que nous avions la chance de pouvoir l'acheter.

Mon père lui-même tenait à l'époque un petit établissement où il fabriquait et vendait des pizzas dans notre vieux village natal, pour que son fils puisse en acheter à son tour à la capitale.

Après 20 ans, à chaque fois que je mange une de ces pizzas dans la rue, le souvenir de ces années difficiles, mais étrangement heureuses, me revient. C'était l'époque où nous n'avions rien d'autre que l'envie d'apprendre.


Comment est la pizza cubaine alors?


Cette pizza est plutôt petite, elle ressemble au diamètre d'une assiette traditionnelle et ses bords sont brûlés par la chaleur du four et parce que le fromage qui tombe dans cette zone fond aussi.


Lorsque la pizza sort du four, la chose traditionnelle est d'ajouter un peu de sel au goût du consommateur, de la plier en deux et d'y mettre un morceau de carton pour que vous puissiez la saisir sans vous brûler, car elle est généralement vendue à emporter et vous la mangez dans le coin de la rue avec un verre de soda et puis c'est tout.


À Trinidad par exemple il est coutume de rajouter de la mayonnaise à l'élaboration de ces pizzas. Sinon partout ailleurs à Cuba on aime surtout en préparer au jambon, aux oignons et aux poivrons.


Il est néanmoins plus traditionnel que les cubains préfèrent leur pizza napolitana, c'est-à-dire avec juste du fromage quelconque et de la sauce tomate.


Si la pizza cubana ne salit pas vos vêtements avec de la sauce ou de la graisse qui coulent, le moment de la dégustation n'est pas si bien apprécié. Lorsque les pizzas sont faites comme il faut, elles laissent tomber de la graisse et du fromage fondu sur les côtés, pour finir inévitablement sur vos vêtements.

S'il n'en était pas le cas, la pizza alors n'était pas de meilleures.


Dans n'importe quel coin de Cuba, il y a une pizzeria, de différentes catégories c'est vrai, mais l'important est que dans presque toutes, vous trouverez un produit authentique qui va vous dépanner lorsque vous aurez faim à midi, une pizza faite dans un moule différent mais bien remplie de cubanité.


N'hésitez pas la prochaine fois, faites la file comme un cubain de plus, et dégustez une pizza cubana dans cette simplicité qui la rend unique.

Lexique*:


Chinchal : cubanisme qui réfère péjorativement un établissement gastronomique, d'état ou indépendant, à qualité minable.

Timbirichi : cubanisme très populaire qui fait référence à un établissement commercial ou gastronomique indépendant et d'extrême simplicité mais pas forcément de mauvaise qualité.

44 vues0 commentaire
© Copyright Passion Varadero 2021®™
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram