Des nouvelles de Cuba (15 octobre 2020) - Par René Lopez Zayas



Depuis ce jour, 15 octobre, il est possible d'acheter des billets de réservation pour les transports terrestres, aériens et maritimes dans le cas de l'Île de la Jeunesse.


Une foule se pressait ce matin, pour la première fois depuis tellement longtemps, pour réserver leur prochain voyage à l'intérieur du pays.


En effet le transport interprovincial sera rétabli très bientôt. Les autobus reprennent leur activité dès le prochain 19 octobre et les trains dès le 24 octobre, ce dernier avec une fréquence de 4 jours. Aucun itinéraire ne prévoit pour le moment d'arrêter dans les régions de Sancti Spiritus ou Ciego de Ávila, pour cause de complexité de la situation sanitaire qui persiste dans ces territoires.


Les aéroports de Cuba sont tous également en fonctionnement depuis ce jour 15 octobre. Seulement l'aéroport international de la Havane demeure fermé du moins jusqu'au 31 octobre, paraît-il.


De nombreuses compagnies aériennes Nord-américaines, et quelques lignes régulières européennes dont IBERIA, ont annoncé ces dernières semaines leur retour commercial à Cuba sous les premiers jours du mois de novembre. Il y en a même qui parlent de la reprise de la destination rebelle des Caraïbes pour la fin octobre.


La plupart des vols en provenance de l'Europe et toutes les liaisons aériennes avec les États-unis s'arrêtent uniquement à l'aéroport de la Havane.


Il est donc logique de penser que l'aéroport international José Martí de la capitale cubaine serait vraisemblablement rouvert aux opérations régulières dès le début novembre au plus tard.


C'est peut-être un petit pas pour l'ensemble de la réouverture responsable de Cuba, mais c'est sans doute un pas énorme vers le retour de la possibilité du tourisme international de se déplacer librement dans le pays et la population, ce qui serait essentiel à la revitalisation de l'activité économique indépendante de quelques dizaines de milliers d'autoentrepreneurs.


Ce 16 octobre les ministères de transport et de tourisme présenteront à la Table Ronde d'Information bien plus de précisions à ce sujet, et je serais peut-être alors en mesure de mettre à jour cet article.


Espérons le de tout coeur.