Des nouvelles de Cuba (13 octobre 2020) - Par René Lopez Zayas



La Havane en phase III de la reprise socio-économique


Parmi les mesures du plan correspondant à la phase III dans la capitale, il existe un groupe qui ne sera pas appliqué pour le moment, comme par exemple l'aéroport à la Havane ou les frontières terrestres ne seront pas ouverts tout de suite.


Le Conseil provincial de la défense -CDP- de La Havane a annoncé qu'il y a un ensemble de mesures prévues à ce stade qui ne seront pas appliquées pour le moment, comme ne pas autoriser les opérations aériennes en mode de vol régulier, c'est-à-dire que l'aéroport international Josè Marti ne sera pas ouvert pour le moment.


Les gares routières et ferroviaires ne seront pas non plus ouvertes, pour l'instant, et jusqu'au 19 octobre, où l'on prévoit le rétablissement du transport interprovincial.

Le service d'autobus interprovincial doit être en effet rétabli à partir du 19 octobre et les trains à partir du 24 octobre, ce dernier avec une fréquence de quatre jours.


En ce qui concerne l'utilisation du nasobuco, le CDP a réaffirmé qu'il devrait être utilisé dans tous les scénarios, bien qu'il ait été stipulé qu'il ne devrait être porté que dans les endroits où il y a concentration, mais dans la capitale du pays, les gens doivent toujours l'utiliser avec obligation.


Le service des bars, boîtes de nuit, cabaret et discothèques n'est pas non plus autorisé pour le moment en matière de commerce, de tourisme et de service.


Au cours de la semaine, nous continuerons de fournir des détails pertinents sur l'évolution de la situation actuelle vers la normalité à La Havane et dans le reste du pays.


(Source: Tribuna de la Habana)

Photo: rebellecuba. File d'attente samedi soir pour accéder au fameux glacier Coppelia, rue 23 au VEDADO.