Des "curiosités" de Cuba - Par René Lopez Zayas - Le plus haut vélo de Cuba



Le vélo, pour les cubains, est devenu au cours du temps un moyen de transport très précieux.


Il y a des vélos chez la plupart des familles cubaines.


À défaut des voitures privées ou des transports en commun ...alors il faut pédaler.


Beaucoup de compatriotes en ont fait un métier et c'est ainsi que plein de vélos ont été transformés en BICITAXIS pour devenir leur gagne-pain quotidien et gymnase personnel.


Il existe cependant à la Havane un vélo très particulier. Son propriétaire a le mérite de l'avoir construit avec ses propres mains. Il a aussi le privilège alors d'admirer la Havane depuis une perspective hors du commun lorsqu'il se balade avec son invention.

Félix Guirola n'a qu'un rêve. Entrer dans le Livre Guinness grâce à ses vélos de plusieurs mètres de haut. Une obsession qui le fait pédaler depuis 1994.


Le Cubain Félix Guirola a construit son premier vélo géant en 1983 afin de récolter de l'argent pour aider sa soeur handicapée. Depuis ce premier essai, il n'a plus jamais arrêté au point que cela a tourné à l'obsession.

Au fil du temps, ses vélos ont pris de l'ampleur et Félix du haut de son vélo souhaite depuis entrer dans le Livre Guinness des records.


Ces vélos de jusqu'à 10 mètres de hauteur, sont donc devenus pour lui une vraie passion.


Dans sa maison à La vieille ville de la Havane, Félix, ancien boxeur amateur, a monté un atelier où il s'efforce d'assembler les pièces de vélo après sa journée de travail pour accomplir son rêve et détenir un record reconnu au plan international.


Félix Guirola précise qu'il aurait le record peut-être depuis 1987, mais comme personne ne lui avait rien dit à propos de ces records, seuls ses voisins de Ciego de Avila, une ville du centre de l'île dont il est originaire, l'ont vu en action.


En novembre 2011, il déménageait à la capitale, où il se mettait à son compte pour vendre des articles ménagers la journée et fabriquer ses vélos à ses heures libres.


Ses vélos sont-ils peut-être les plus hauts au monde. Son exploit cependant, ne serait pas encore homologué mondialement.


C'est ainsi qu'on pourrait alors avoir la chance de rencontrer cet exceptionnel cubain rouler ses vélos tellement singuliers partout dans la ville de la Havane, et toujours bien haut, par-dessus le toit des voitures.