top of page

De la vie à Cuba - Par René Lopez Zayas - Le vieillissement de la population



À Cuba, depuis des décennies, il y a plus de personnes âgées que d'enfants. Le dernier recensement de la population et du logement, réalisé dans le pays en 2012, montrait que 18 % des habitants avaient déjà la soixantaine. Ce chiffre représente aujourd'hui plus de 21 % de la population de l'île, c'est-à-dire que sur une population d'un peu plus de 11 millions, environ 2 millions sont des personnes âgées.


Ces statistiques placent l'île de Cuba parmi les pays à la population la plus vieillissante d'Amérique latine et des Caraïbes, où le pourcentage de personnes de plus de 60 ans est de 11 % selon une étude de la Banque Interaméricaine de Développement. La société cubaine, d'ici 2050, serait ainsi l'une des plus grande longévité du monde.


Au seuil d'un nouveau recensement national, qui se tiendra en septembre 2022, les perspectives pour le pays ne sont pas très encourageantes au regard de la natalité. La situation économique de plus en plus grave fait que la plupart des nouvelles familles refusent d'avoir des enfants de suite. Pendant des décennies, Cuba a connu une baisse durable du taux de natalité, une espérance de vie plus longue et une forte émigration chronique des jeunes.


Ainsi, la réactivation tant attendue et nécessaire de l'économie peut s'avérer très compliquée, déjà trop malmenée par le blocus économique et par les erreurs administratives successives, quasi endémiques du gouvernement cubain.


Il n'y a pas d'autre issue que d'essayer de renverser la réalité du vieillissement de la population et de mettre en œuvre, dans la mesure du possible, des plans urgents pour stimuler les nouvelles générations à perpétuer la lignée des Cubains, devenus, pour ne pas dire vieux, aussi classiques que les voitures américaines.



109 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page