De l'histoire de Cuba - Par René Lopez Zayaz - Le rhum Havana Cluba



Havana Club est une marque de rhum fabriquée à Santa Cruz del Norte, Cuba.

La marque a été créée en 1878 par José Arechabala, né à Gordejuela, Vizcaya, Espagne et a été nationalisée en 1960 après la révolution cubaine.


José Arechabala Aldama fut propriétaire d'une usine, d'un courtier en sucre, d'une industrie des boissons, de la confiture, de la levure et de plusieurs autres produits dérivés de la canne à sucre. Il était propriétaire de famille et président depuis 1958 de «J. Arechabala S.A. », un grand complexe de fabrication avec des usines de confiture, levure et sirop, des entrepôts de sucre, terminal maritime et chantiers navals à Cárdenas.


Depuis 1993, le rhum Havana Club est produit par le consortium Havana Club International, une joint-venture entre Pernod Ricard et le gouvernement cubain.

Les saveurs et qualités les plus populaires dans le marché seraient les suivantes:

☆ Blanco añejo ☆ 3 años ☆ Especial añejo ☆ Reserva añejo ☆ 7 años ☆ Selección de maestros ☆ San Cristobal de La Habana - Ron Añejo Solera ☆ Gran Añejo 15 años ☆ Máximo - Rhum Extra Añejo

Ron Añejo 15 años est une variété qui n'est pas toujours disponible sur le marché et qui est relativement difficile à obtenir.


Solera añejo San Cristóbal C'est Ron Añejo Solera San Cristóbal une édition spéciale qui n'est vendue qu'à la distillerie officielle du Havana Club. Solera San Cristóbal a été créée par les célébrations du 480e anniversaire de la Villa de San Cristóbal de La Havane.


Ventes internationales.

Havana Club est la cinquième plus grande marque de rhum au monde, avec près de 4 millions de caisses vendues annuellement. Il est commercialisé à l'étranger par le producteur de boissons Pernod Ricard.


Il existe cependant beaucoup d'autres marques de rhum à Cuba, également très appréciées par les cubains.


C'en est le cas de Ron Santiago de Cuba, Ron Legendario, Ron Mulata et Ron Cubay parmi d'autres.


Ces boissons sont nettement moins présentes dans le marché international à différence de certaines productions de l'entreprise cubaine TECNOAZUCAR qui détient des marques de rhum cubain commercialisées uniquement à l'étranger.


C'est le rhum pour le peuple cubain une culture, un signe d'identité nationale et une tradition ancestrale pour l'économie du pays, indéfectiblement liée à l'histoire de l'industrie sucrière dont les alcools dérivés de la production de sucre de canne constituent la matière première principale de nos distilleries à rhum.


Un verre de bon rhum cubain sera toujours l'un des meilleurs moyens pour que la célébration devienne une célébration de l'esprit et du corps.


Boire du rhum - s'il n'est pas exagéré de dire - donne un statut culturel lors du toast. Encore plus que la bière, pour sa tendance remarquable au verbiage et à l'expansion populaire.


C'est bientôt l'heure de trinquer à nouveau au pays du rhum... levons alors nos verres à la santé et bonheur de tous les passionnés de Cuba.