De l'histoire de Cuba - Par René Lopez Zayas - La fête du paysan cubain



Article publié le 17 mai 2020


C'est aujourd'hui la fête du paysan cubain. Cette célébration est tenue à Cuba le 17 mai depuis les derniers 60 ans. L'événement, de grande importance pour nos paysans, serait souligné cette année uniquement par leur indispensable présence dans les champs afin d'assurer les productions alimentaires tellement nécessaires au pays. La situation actuelle oblige.


De l'histoire :

Niceto Pérez García était un humble paysan de la région de El Vínculo à Guantanamo, qui travaillait la terre dans sa petite ferme locale.


Le gouvernement de l'époque était celui de Ramón Grau San Martín et les paysans cubains étaient très souvent expulsés de leur terroir.


Lino Mancebo, propriétaire terrien et géophage, tenta de chasser le courageux paysan de ses terres.


Niceto Pérez decida cependant d'y rester à tout prix. Le grand propriétaire des terres n'a pas tardé à se présenter, escorté d'un groupe de vilains hommes, chez le paysan cubain qui travaillait de bonne heure avec son fils de sept ans.


Ce matin du 17 mai 1946, Niceto, le paysan cubain, a été exécuté en présence de son jeune enfant.


C'est pour cette raison que les paysans de la région ont érigé in situ un modeste monument et proclamé le 17 mai comme le jour de commémoration du paysan cubain, en hommage à Niceto.


Quelque temps après des jeunes révolutionnaires exécuteraient alors le tristement renommé criminel Lino Mancebo, au pied de la Lonja del Comercio, à La Havane.


La consécration définitive de la mémoire de Niceto Pérez.


Fidel Castro Ruz choisit alors le 17 mai 1959 pour promulguer la loi sur la réforme agraire à La Plata, dans la Sierra Maestra, à l'emplacement même du commandement de l'armée rebelle pendant la guerre menée jusqu'à la victoire définitive contre le gouvernement de Fulgencio Batista.


Bonne fête alors... et courage à tous les Paysans Cubains ! Merci pour leur travail.