top of page

De l'histoire de Cuba - Par René Lopez Zayas - L'invasion de la Baie des cochons



L'invasion de la baie des Cochons, également connue sous le nom de bataille de Girón, était une opération militaire au cours de laquelle des troupes cubaines exilées, soutenues par le gouvernement des États-Unis, ont envahi Cuba en avril 1961, pour tenter de créer une tête de pont, former un gouvernement provisoire pour remplacer celui de Fidel Castro et rechercher le soutien de l'Organisation des États américains et la reconnaissance de la communauté internationale.


L'invasion contre la Révolution naissante, orchestrée par les États-Unis, s'est soldée par un échec en moins de 65 heures. Le débarquement mercenaire, tenu du 17 au 19 avril 1961, fut complètement écrasé par les milices populaires et les forces armées révolutionnaires de Cuba.


Plus d'une centaine de soldats envahisseurs sont morts, autant de milices défendant la patrie, et l'armée cubaine a capturé 1 200 mercenaires, ainsi que du matériel de guerre important.


Le long de la route qui traverse les marais de Zapata en direction de la Baie des Cochons, nous pouvons aujourd'hui découvrir les nombreux monolithes érigés en l'honneur des quelques 150 cubains morts au combat. À Playa Girón nous pouvons également admirer le musée où de tels événements historiques sont présentés.

Le 16 avril 1961, Fidel avait proclamé le caractère socialiste de la Révolution cubaine lors de l'enterrement des victimes, au lendemain de l'attaque rusée de nos aéroports, prélude flagrant à l'invasion mercenaire de Playa Girón.


Des salves d'artillerie commémorent solennellement, cet après-midi à la forteresse de La Cabaña, 60 ans de l'adhésion aux principes socialistes de la Révolution cubaine, et la victoire à la Baie des Cochons.

65 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page