top of page

De l'histoire de Cuba - Par René Lopez Zayas - José Antonio Aponte



José Antonio Aponte, souvent connu sous le nom de "Negro" José Aponte, était un militant politique cubain et officier militaire d'origine yoruba qui a organisé l'une des plus importantes rébellions d'esclaves de Cuba, la conspiration Aponte de 1812, la première conspiration de l'histoire de Cuba face à la métropole espagnole.


José Antonio Aponte y Ulabarra est né à La Havane, 1760 et pendu à Santiago de Cuba, le 9 avril 1812. Créole noir, homme libre, menuisier, sculpteur, ébéniste, il a mené la première conspiration à caractère national qui retrace l'histoire de Cuba, depuis la capitale et à travers l'île jusqu'à Baracoa, à l'extrême est.


Il a été formé comme ouvrier et menuisier. Il a également été le premier caporal des milices de La Havane, dans le bataillon des Marines. La légende populaire lui attribue d'avoir participé en tant que milicien avec les troupes noires de La Havane, commandées par le général Gálvez et le lieutenant-colonel Fransisco de Miranda, à la guerre d'indépendance des États-Unis.


Au début de 1811, sous prétexte de célébrer des actes religieux et des fêtes communes, les conspirateurs commencèrent à se rassembler. Ils prendront finalement les armes le 15 mars 1812 à la sucrerie Peñas Altas, à Guanabo, à l'est de La Havane.


Ses objectifs étaient d'abord que d'abolir l'esclavage, bien que, dans l'évolution de sa pensée, il rejoint l'idée de l'indépendance de l'île.


Le 9 avril 1812, des Noirs libres ainsi que des esclaves Noirs furent pendus sans procès pour mettre fin à l'insurrection. Ensuite, les têtes de José Antonio Aponte et d'autres principaux dirigeants, ont été coupées et mises dans des cages en fer pour les exposer dans les lieux publics.


Son mouvement est considéré comme national non seulement parce qu'il a réussi la conspiration sur toute l'île et a provoqué des soulèvements dans diverses régions, mais aussi parce que des Cubains noirs, métis et blancs de différentes classes sociales, des hommes libres et esclaves, s'y étaient engagés.

71 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page