De l'histoire de Cuba - Par René Lopez Zayas - Fidel Castro



Dans la nuit du vendredi 25 novembre 2016, Fidel Castro est décédé. Ce sera l'une des dernières données que sa chronologie collectera au cours de ses 90 ans d'histoire, particulièrement marquée par la révolution, une fin loin du pouvoir et avec une approche historique de Cuba aux États-Unis gérée par Raúl Castro, qui avait pris la direction du pays en 2008.


Fidel Alejandro Castro Ruz, plus connu sous le nom de Fidel Castro, est né à Birán, Holguín, le 13 août 1926.


Il était militaire cubain, révolutionnaire, homme d'État et homme politique. Il a été Premier ministre (1959-1976) et président (1976-2008) de son pays. Il a également été commandant en chef des Forces armées révolutionnaires (1956-2008) et a occupé le poste de premier secrétaire du Parti Communiste Cubain (PCC) de 1965 à 2011, date à laquelle il a définitivement quitté son poste de chef de son pays et transféré tous les pouvoirs de la Nation au général de l'armée cubaine, son frère Raúl Castro.


Professionnellement, il était avocat, docteur en droit civil et diplômé en droit diplomatique.

Fidel Castro a fait ses débuts dans la vie publique en tant que politicien d'opposition et s'est surtout distingué après l'agression de la caserne de Moncada en 1953, pour laquelle il a été condamné à la prison.


Libéré grâce à la pression de l'opinion publique, il est exilé au Mexique, où il planifie l'invasion de la guérilla de 1956.


Il est arrivé au pouvoir après avoir dirigé la Révolution cubaine, qui a triomphé le 1er janvier 1959, renversant la dictature de Fulgencio Batista. Il a été nommé Premier ministre le 27 février de la même année par le président Manuel Urrutia.


Il a dirigé en 1961 l'adoption du marxisme par le gouvernement révolutionnaire, établissant le premier État Socialiste en Amérique.


Après la réforme constitutionnelle de 1976, il a été élu président du Conseil d'État et du Conseil des ministres. Il a été le fondateur du Parti Communiste en 1965 et jusqu'à 2011, il en a été le premier secrétaire.


Le 19 février 2008, dans une lettre publiée dans le journal Granma, il a annoncé que son poste de président et de commandant ne serait ni présenté ni accepté lors de la réunion de l'Assemblée Nationale du pouvoir populaire le 24 février de la même année.


Sur la scène internationale, il a d'abord tenté d'établir de bonnes relations avec les États-Unis; Il a ensuite développé des liens étroits avec l'URSS. Après une série d'expropriations de capitalistes américains, les désaccords avec les États-Unis ont conduit à un embargo économique contre Cuba.


Depuis lors, ses relations avec la superpuissance étaient ouvertement antagonistes, ce qui a été confirmé après l'échec de l'invasion de la baie des Cochons en 1961.

Il avait reçu des dizaines de décorations nationales et étrangères.


Le 25 novembre 2016: Raúl Castro annonce à la télévision le décès de Fidel Castro. Ses restes seraient incinérés et ses cendres ont parcouru Cuba pendant une caravane de quatre jours, pour être enterrées définitivement à Santiago de Cuba.


En raison de sa longue gestion et des caractéristiques uniques de ses politiques, il a suscité un débat controversé et intense entre les opposants et les partisans au sujet de son gouvernement: de le qualifier de dictature à le considérer, à juste titre, comme l'expression de la volonté du peuple cubain.


Hasta siempre comandante !


(Source: Wikipedia)

16 vues0 commentaire
© Copyright Passion Varadero 2021®™
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram