Découvrir Varadero autrement

Mis à jour : mai 30



Varadero au-delà de la Primera Avenida


Lorsque j'ai demandé des idées de sujets pour des articles, Jean Marc Prevereau a partagé : " J'ai l'impression qu'à part la rue principale qui est quand très intéressante, la Calle 62 et le Beatles, y a pas grand chose d'autres. Éclairez-nous svp, Merci. "


Avouons-le, Varadero n'est ni Paris, ni Londres, ni même Québec ! C'est d'abord et avant tout une station balnéaire où on va pour profiter des plages et de la mer.


Les premières fois que l'on va à Varadero, nous sommes plusieurs à vouloir faire les principales excursions (plusieurs articles sur ce sujet) et à découvrir la Primera Avenida. Mais ensuite, on a parfois envie de sortir de ce parcours plus "traditionnel".



Quelques propositions pour découvrir Varadero sous un autre jour


Varadero architectural


On ne le remarque pas vraiment quand on se balade dans le bus touristique, mais il y a plusieurs édifices dont l'architecture est très intéressante.


"En se promenant dans Varadero on voit encore beaucoup de constructions issues de cette prestigieuse époque, durant laquelle, par exemple en 1950 lors du concours international d’architecture, de nombreux candidats choisiront Varadero comme site afin de réaliser leur œuvre. Parmi quelques bâtiments, aujourd’hui réhabilités ou transformés en installations touristiques, on remarquera les hôtels : Kawama, Los Delfines, L’Oasis, Pullman, Dos Mares et Internacional.[L'Oasis et l'International sont maintenant détruits.]


En fait trois styles se détachent clairement parmi les constructions du Varadero d’avant la Révolution : Les maisons en bois des années 20 et 30, issues directement du style des bungalows du sud des États-Unis. Le plus bel exemple étant l’actuel Musée de Varadero (connu en France comme « La Maison Bleue » pour avoir été mis en valeur dans le téléfilm Terre Indigo).


Puis dans les années 30, 40 les maisons se dessinent dans un savant mélange de pierres, notamment de corail avec ses couleurs et aspérités caractéristiques, et de bois visible sur les balcons, charpentes et structures de bâtiments : exemple de l’actuelle pizzeria Castel Novo, le restaurant Lai Lai, la policlinique de Varadero, ou encore les hôtels Pullman et Dos Mares.


Enfin à partir des années 50, apparaît l’introduction du verre dans l’aménagement des ouvertures, visible notamment dans les jardins du Cuatro Palmas parmi les différentes villas comme l’ancienne résidence d’été du dictateur Batista, ou encore les hôtels Oasis et Internacional (maintenant détruits)."


Source : https://www.cubania.com/blog/cubania-2/post/varadero-une-petite-ville-riche-dhistoire-370


Proposition de trajet


En partant de la Calle 64, un premier arrêt est de nature plus historique qu'architectural. En effet, en vous dirigeant vers la plage, vous pourrez voir une partie de la villa qui a appartenue au dictateur Batista (elle est en train d'être convertie en spa pour l'hôtel Cuatro Palmas - mai 2020). Pour en savoir plus sur lui, vous pouvez lire l'article dans Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fulgencio_Batista



En continuant votre route jusqu'à la Calle 57, vous y découvrirez la très belle villa en bois de style cubain qui accueillait jusqu'à ce qu'il y a quelques années le Musée de Varadero qui est maintenant fermé.



Photo : Cubania


Au coin de la Calle 53, vous trouverez l'hôtel Dos Mares et au bout de la rue, le bar de plage. Il faut arrêter y boire un pina colada et aller sur la plage !







Au coin de la Primera Avenida et de la Calle 50, c'est l'hôtel Pullman que vous y trouverez. Profitez-en pour aller savourer un breuvage dans son magnifique jardin. Un secret bien gardé !





Vous pouvez ensuite prendre l'autobus et descendre près de la Calle 18.


" Puis dans les années 30, 40 les maisons se dessinent dans un savant mélange de pierres, notamment de corail avec ses couleurs et aspérités caractéristiques, et de bois visible sur les balcons, charpentes et structures de bâtiments : exemple de l’actuelle pizzeria Castel Novo et le restaurant Lai Lai."



Vous pourrez d'abord voir le restaurant Lai Lai (excellent resto ! - fermé depuis le printemps 2019 - on ne sait pas s'il va réouvrir ou non), un des édifices en pierres. Ensuite, vous pouvez voir le restaurant Castell Nuevo. Si vous vous engagez sur la Calle 5, vous pourrez jeter un coup d'oeil sur d'anciennes villas qui sont aujourd'hui intégrer aux hôtels Villa Tortuga et Club Kawana. Malheureusement, ce ne sont pas les plus belles.


Restaurant Lai Lai


Restaurant Castell Nuevo


Villa du Club Kawana - ces vieilles villas accueillent

des employés à ce que j'ai crû comprendre et ne sont pas louées aux touristes




Si vous continuez sur la Avenida Kawana, vous pourrez vous rendre jusqu'à la Casa de Al, un restaurant situé dans une maison qui aurait appartenue à Al Capone (mais où il n'a jamais mis les pieds). Un conseil : si vous y allez à l'extérieur des heures de repas, vous pourrez prendre un verre sur la terrasse extérieure et visiter la maison.









Un détour qui en vaut la peine : la Xanadu Mansion


Construite par le milliardaire américain Irénée Dupont de Nemours, la Xanadu Mansion vaut le détour !


"Dès les premiers moments de l’annexion américaine de Cuba, en 1900, les voisins du nord créèrent une entreprise pour promouvoir le site de Varadero : Cuba Chatagua Ressort. Car, on l’a vu, Varadero ne fut officiellement fondée que pour ses atouts balnéaires. A cette époque de fin du 19ième, c’était un des rares endroits au monde où l’on se baignait… à l’air libre, lorsque la pratique du moment était de se mettre à l’eau dans de petits abris construits sur les plages à cet effet.


Ce « dévergondage » attira les progressistes, et c’est ainsi que Varadero, promu aux États-Unis, vit l’arrivée quelques temps après, des hommes d’affaires en quête d’investissements. Parmi eux, Irénée Dupont de Nemours, qui s’empressa dès 1926 d’acheter (à 15 centimes USD l’hectare !) plus de la moitié des terrains composant la péninsule. A couvert de l’entreprise qu’il créa soit disant pour la culture de plantes grasses, Henequeneras Peña d’Icacos S.A., il réalisa la meilleure opération immobilière de l’époque, revendant petit à petit en parcelles et au centuple.


La même année il fit construire sa maison qu’il baptisa, inspiré par un poème de Samuel Taylor, Mansion Xanadu, ce qui signifierait : « terre prodigieuse », un nom effectivement choisit à propos. Les architectes Govante et Lavaroca, on leur doit également le Capitole et la bibliothèque nationale de La Havane, réalisèrent ce qui constitue, encore aujourd’hui, un cas d’école (d’architecture), de par son style atypique et néanmoins très réussi pour cette résidence qui sert maintenant de Club House du Golf de Varadero."









Il est possible de faire une courte visite guidée de l'édifice.



Découvrir le quotidien des résidents de Varadero


Nous croisons bien sûr de nombreux Cubains dans les hôtels, mais nous les cotôyons dans un contexte professionnel pour eux.


Se promener dans les petites rues perpendiculaires à la Primera Avenida nous permet de faire de belles découvertes : le sourire des écoliers, les installations "imaginatives", les terrains de baseball ou de soccer, la préparation d'un méchoui (photo de couverture), etc.


Photo : Denise Côté

Marché public de Varadero - samedi de 9 h à midi






Photo partagée par Julie Morin


Et pourquoi ne pas oser partager un repas dans la maison d'une Cubaine ou d'un Cubain ?


Nos membres nous sont fait découvrir des personnes qui nous accueillent chez eux et nous cuisinent une bonne langouste ou un plat de poulet pour un prix plus que raisonnable. Les liens vers l'article est à la fin de celui-ci.


Rodolfo Perez et une de nos membres, Isabelle Bouchard


Anita


Si vous décidez de vous rendre jusqu'à Santa Marta (avant le pont qui permet l'entrée à Varadero quand on arrive de l'aéroport), vous y découvrirez aussi une autre facette de la vie quotidienne des Cubains et des restos à prix moins chers qu'à Varadero.



Marché public de Santa Marta







Varadero gourmand


Oui, Varadero peut aussi être une destination gourmande ! Ce n'est pas Paris bien sûr, mais on peut y faire de de délicieuses découvertes.


Il y a déjà plusieurs articles sur les bons restaurants de Varadero et de Santa Marta sur ce site, mais cette fois je vous propose un "parcours" gourmand. ;-)


Pendant que papa va à la Casa del Ron, maman et les enfants peuvent découvrir la Casa del Chocolate tout à côté.



Casa del Chocolate


Tout au long de la Primera Avenida, vous pourrez aussi découvrir de petits restos (les FM entre autres) et des cafétérias fréquentées par les Cubains. Ce sont d'excellents lieux pour découvrir une bonne cuisine typiquement cubaine. Quand j'ai vu les chauffeurs d'autobus cubains s'arrêter pour manger au El Caney, je me suis dit :"la bouffe doit être bonne ici !



Au coin de la Callé 43 et de l'Avenida de la Playa, vous trouverez un brasserie artisanale ouverte au printemps 2019 : La Factoria 43





Entre les Calles 25 et 26, vous trouverez la Casa de la Miel. Le miel cubain est reconnu pour son bon goût !



Pourquoi ne pas vous prévoir un parcours gourmand qui répond à vos goûts personnels si vous décidez de passer une journée en ville ? Petit déjeuner dans un resto, pauses fraîcheur et gourmandes tout au long de votre parcours. ;-)



Un spécial "enfants" !


Si vous voyagez avec des enfants, vous aurez probablement de la difficulté à les faire quitter la plage et la piscine, mais si jamais vous y arrivez, vous pourriez leur offrir les activités suivantes (voir références à la fin de l'article):


  • le Delfinarium

  • le Parque Josone (Calle 57 - pédalos sur le lac, canards, etc.)

  • le petit parc d'attraction Todo en Uno (coin Calle 54 et Avenida Tercera - délicieux poulet frit!)

  • le centre de jeux Ocio Club (centro commercial Hicacos - Calle 44)

  • le golf miniature et un cornet de crème glacée (coin Calle 41 et Primera Avenida)

  • la salle de quilles à la marina au bout de la péninsule



Un parcours "nature"


Si vous décidez de vous rendre à la marina au bout de la péninsule, vous voudrez peut-être faire un arrêt à la réserve écologique Varahicacos. Le chemin est très bien balisé et les curiosités bien numérotées par rapport au plan remis à l'entrée. Belle flore et faune. Durée de la découverte plus ou moins 1 heure.

Reserva Ecologica Varahicacos (réserve écologique)

Adresse: Punta Hicacos, Varadero, Matanzas, Cuba Téléphone: (53 45) 66 8018 Heures d'ouverture: 9:00 à 16:30, tous les jours


Ce parc de 3 kilomètres carrés a été déclaré réserve protégée en 1974. Il est situé à l'extrémité nord-est de la péninsule Hicacos. On y trouve des sentiers de randonnée à travers la forêt, une série de petites grottes aux murs ornés d'anciens pictogrammes, le Patriarca (un cactus géant de 500+ ans), la Cueva de Ambrosio (une grotte peuplée de chauves-souris et ornée de nombreux pictogrammes anciens), la Cueva de Musulmanes (une grotte où fût découvert un squelette humain datant de plus de 2500 ans). La Reserva Hicacos est le meilleur endroit de Varadero pour admirer la flore et la faune, et en savoir plus sur l’histoire des autochtones de la région. On surnomme le parc "El Otro Varadero" (l’autre Varadero).

Admission: - Sentier pédestre vers la Cueva de Los Musulmanes: 5 CUC - Cueva Ambrosio: 5 CUC - Cactus géant El Patriarca: 2 CUC


Source d l'information : http://www.varaderoguide.net/reservavarahicacos_fr.html



D'autres documents et articles qui pourraient vous intéresser


Si un sujet vous a intéressé, il y a probablement un article sur le sujet ! Utilisez la boîte de recherche sur le site :